Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

Au Japon, l'humain au centre de la prise en charge

A l'automne 2016, un groupe pluridisciplinaire d'une quarantaine de spécialistes de l'hôpital a traversé le Japon (Tokyo, Nagano, Kanazawa, Kyoto, Kobe, Osaka) afin de s'immerger dans le système de santé japonais et ainsi découvrir les spécificités des établissements nippons.

Architectes spécialisés en santé, représentants de grands établissements européens de santé, constructeurs et industriels, ils étaient une quarantaine à participer à ce voyage d'étude organisé du 22 octobre au 3 novembre 2016, par le magazine "Architecture hospitalière". Certains d'entre eux ont partagé leurs observations à la dernière Paris Healthcare Week.

"La culture japonaise est inspirante. Elle sait rendre simples, légères et harmonieuses les choses complexes et a le souci de mettre la personne humaine au centre de la prise en charge", a expliqué Isabelle Lesage, directrice générale du CHU de Rouen, qui a participé au voyage.

La délégation européenne s'est rendue dans les hôpitaux des principales métropoles japonaises, de Tokyo, Nagano, Kanazawa, Kyoto, Kobe, Osaka. Les experts ont ainsi pu visiter les établissements les plus modernes et les plus emblématiques comme l'hôpital universitaire de Tokyo, le Chiba Nishi Hospital, le Tokyo Metropolitan Children's Medical Center, l'Ashikaga Redcross Hospital, le Saku Medical Center de Nagano, le Kaga Medical Center ou encore le Kobe Children Hospital.

Jean-Philippe Pargade, architecte, a expliqué à la Paris Healthcare Week que l'architecture traditionnelle nippone s'inspire d'une philosophie influencée par le bouddhisme, le "Mû", le néant. Dans cette philosophie, le beau et le laid sont au même niveau. L'important c'est l'usage.

La fluidité au coeur de l'hôpital

Lieu pensé pour l'usage, pour la simplicité et incroyablement proche des gens, l'hôpital japonais fait preuve d'intelligence dans la distinction des flux. "C'est un pays qui cherche la fluidité, la simplicité, la lisibilité dans tous les domaines", a souligné Isabelle Lesage. Par exemple le circuit patient est organisé pour limiter l'attente. "On a constaté très peu d'attente. Les patients arrivent d'ailleurs à l'heure", a-t-elle complété.

Pays du respect de l'intimité, au Japon, "chacun est appelé par un numéro". Il existe très peu de bureaux. "Nombreux sont les employés disponibles pour informer les patients. D'ailleurs, les hôpitaux sont moins informatisés que les hôpitaux américains. L'humain et les relations humaines sont très importants". L'hôpital est pensé pour l'usager.

Généralement, les hôpitaux universitaires sont plutôt de petite taille (400 lits). Ce sont des hôpitaux de consultation et de référence.

Autre différence, il existe "peu de chambres individuelles". La plupart des chambres disposent de 4 lits mais avec des espaces très fonctionnels, avec un mobilier à mi-hauteur qui isole de son voisin. "Le mobilier est très fonctionnel, très élégant."
En revanche, l'hôpital propose de nombreux espaces ouverts.

Les voyageurs ont pu observer "beaucoup de petits salons, de petits espaces", et aussi des "couloirs plus larges qu'en France". Il faut dire que "les contraintes en matière de risque incendie ne sont pas les mêmes", a précisé la directrice générale du CHU de Rouen.

Ces hôpitaux sont d'une grande élégance et avec un grand soin intérieur. Autre constat, les Japonais ont développé un savoir-faire dans la signalétique, le contenu des messages, et leur emplacement. "Ils ont une certaine capacité à rendre simple des choses complexes".

Au Japon, on réfléchit à ce que l'environnement hospitalier soit apaisant. Les couloirs sont larges et habités. Les nombreux jardins intérieurs, les salons de petite taille apaisent les malades, permettent de s'évader.

L'Ashikaga Redcross Hospital

Les visiteurs ont été impressionnés par l'Ashikaga Redcross Hospital, dont le bâtiment est baigné de lumière naturelle. Les espaces individuels sont compacts et les espaces collectifs dilatés. Ils ont également pu noter une clarté des flux grâce à la dilatation des espaces.

Dans cet hôpital, les sources d'énergie sont multiples: éoliennes, capteurs solaires, etc. Dans un archipel où le risque sismique est maximal, les observateurs se disent impressionnés par le traitement sismique des bâtiments. "Ils ont pensé à tout et notamment à l'afflux de victimes. Et ont même mis en place un plan blanc en cas de séisme en installant des repères de couleur au niveau des éoliennes", a déclaré Isabelle Lesage. "C'est très impressionnant !"

Autre source de surprise, "les soins palliatifs sont traités de manière individuelle et familiale". L'hôpital propose ainsi des "chambres de thé où la famille peut faire la cérémonie du thé". Il est également possible de méditer.

Enfin, l'hôpital des enfants de Kobe, hôpital de référence, porte une attention particulière aux enfants opérés. L'établissement qui est compact a mis en place des circuits courts pour les enfants opérés. "L'attention apportée au cadre de vie est extrême. On constate beaucoup de délicatesse et d'intelligence", a expliqué David Labeau, architecte.

"Avec une économie de moyens, ils arrivent à apporter du design, des couleurs dans les espaces collectifs et une sobriété dans les chambres", a-t-il souligné.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions