Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

Lutte contre les maladies nosocomiales: 8 établissements sur 10 affichent de hauts niveaux de performance (Drees)

En 2015, plus de 8 établissements sur dix ont atteint les plus hauts niveaux de performance pour les trois indicateurs qui décrivent le thème "infections associées aux soins", montre une étude de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans l'édition 2017 de son panorama des établissements de santé.

Jusqu'en 2014, les indicateurs de lutte contre les maladies nosocomiales (LIN) étaient publiés par le ministère de la santé. A partir de 2015, la Haute autorité de santé (HAS) a été chargée de de la publication de ces données, qui au passage ont changé de nom pour devenir des indicateurs des infections associées aux soins (IAS).

Le rapport de la Drees compile 3 indicateurs IAS pour l'année 2015: l'indicateur composite de bon usage des antibiotiques (ICATB.2), l'indicateur composite de la maitrise de la diffusion des bactéries multirésistantes (ICA-BMR) et l'indicateur de consommation de solutions hydroalcooliques (ICSHA.2).

Dans la version 2017 du panorama, publiée le 29 juin, qui compile les données 2015, la Drees constate que les plus hauts niveaux de performance mesurable (classes A et B) ont été atteints par 93% des établissements de santé pour la maitrise de la diffusion des bactéries multirésistantes (ICA-BMR), par 85% des établissements de santé en matière de consommation de solutions hydroalcooliques (ICSHA.2) et par 82% des établissements concernant le bon usage des antibiotiques (ICATB.2).

Seuls 13 établissements, sur les 2.771 établissements concernés par le recueil de ces données, n'ont pas répondu, contre 14 sur 2.774 établissements en 2014.

En 2014, le plus haut niveau de performance en matière de prévention des infections nosocomiales (classes A et B) était atteint par 91,2% des établissements contre sept établissements sur 10 en 2011. Ce chiffre indiquait une nette progression de la performance en matière de prévention des maladies nosocomiales entre 2011 et 2014.
La performance semble encore légèrement progresser entre 2014 et 2015, puisqu'elle passe de 91,2% à 93%.

Toujours en 2014, 82,5% des établissements atteignaient les performances A et B en matière de consommation de solutions hydroalcooliques et 90% des établissements en ce qui concerne l'indicateur composite des activités de lutte contre les infections du site opératoire (ICA-LISO).

Les établissements de santé, édition 2017

Les établissements de santé, édition 2016

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions