Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
Qualité / sécurité

Lutte contre les maladies nosocomiales: 8 établissements sur 10 affichent de hauts niveaux de performance (Drees)

En 2015, plus de 8 établissements sur dix ont atteint les plus hauts niveaux de performance pour les trois indicateurs qui décrivent le thème "infections associées aux soins", montre une étude de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans l'édition 2017 de son panorama des établissements de santé.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

La station de télémédecine de Visiomed décroche le marquage CE

La société spécialisée dans l'électronique médicale Visiomed a annoncé le 10 juillet, dans un communiqué de presse, l'obtention du marquage CE pour sa station de télémédecine mobile Visiocheck*.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Seirich, le logiciel d'évaluation des risques chimiques évolue

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) qui a développé le logiciel Seirich organise, le 3 octobre prochain à Paris, une journée de formation pour présenter la version "Seirich 2.0" qui "s'enrichit d'un dispositif complet d'accompagnement".

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'Institut de formation des professions de santé (IFPS) de Grenoble livré en juin 2018

Le projet d'Institut de formation des professions de santé (IFPS) de Grenoble, porté conjointement par le CHU Grenoble Alpes (Chuga) et l'université grenobloise, et dont la première pierre a été posée le 10 juillet dernier, sera livré en juin 2018.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Des référents "risque chimique" aux hôpitaux universitaires Paris Ouest (HUPO)

Les hôpitaux universitaires Paris Ouest (Hupo, AP-HP) ont décidé de déployer un réseau de référents "risque chimique" chargés de mettre en place des actions de prévention, a indiqué lors des 1ères assises de la santé et de la sécurité au travail, Estelle Tessé, ingénieur en prévention des risques professionnels aux Hupo.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le CHU de Besançon se dote d'un plan sécurité détaillé

La convention locale de sécurité signée le 11 juillet entre l'hôpital de Besançon, la police et la justice a pour objectif d'améliorer la sécurité au sein et aux abords du CHU et de renforcer la coopération entre l'établissement et les services de l'Etat chargés de la prévention de la violence et de la délinquance, a indiqué le CHU dans un communiqué.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Radiologie interventionnelle: le trop faible recours aux physiciens persiste (ASN)

Le trop faible recours aux physiciens médicaux dans le domaine des techniques interventionnelles radioguidées persiste et cela favorise le risque de surexposition des patients, déplore l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans son rapport sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2016 rendu public le 12 juillet

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Radiothérapie: l'ASN inquiète des risques potentiels pour la sécurité des évolutions organisationnelles

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), dans son rapport sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2016, rendu public le 12 juillet, s'inquiète des risques potentiels pour la sécurité des évolutions de la radiothérapie, notamment des évolutions organisationnelles.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Chaudière biomasse: "La maintenance préventive est essentielle" (CH Saint-Nazaire)

Après quatre années d'exploitation d'une chaudière biomasse en régie, l'hôpital de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a dressé, lors des journées des ingénieurs hospitaliers de France (IHF) qui se sont déroulées en juin, un bilan de ce choix énergétique, en présentant les raisons de sa pertinence économique, environnementale mais également organisationnelle.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'EPS Erasme d'Antony certifié "A" par la Haute autorité de santé

L'établissement public de santé mentale (EPSM) Erasme d'Antony (Haust-de-Seine), membre du groupement hospitalier de territoire (GHT) "Psy Sud Paris", se voit attribuer la note "A" par la Haute autorité de santé (HAS) dans le cadre de la procédure de certification V2014.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda