Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
Articles

Un dépistage ultrarapide à l'admission pour réduire le risque infectieux

(Lauréat du concours APMnews de la meilleure idée de reportage hospitalier)

La clinique des Cèdres à Echirolles (Isère) a réduit son risque infectieux en proposant depuis 2012 à l'admission des patients un programme de dépistage ultrarapide de plusieurs bactéries, notamment du staphylocoque doré et du streptocoque B, et en repensant toute son organisation en fonction de ce projet, a constaté APMnews sur place début juillet.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Vers la création d'un standard vidéo international pour la chirurgie guidée par l'image

L'Institut de recherche technologique (IRT) b<>com installé à Rennes travaille actuellement à la création d'un nouveau standard mondial de la vidéo chirurgicale afin de "surmonter les problèmes d'interopérabilité des équipements d'imagerie" et "démocratiser" le recours à une chirurgie guidée par l'image en temps réel, a expliqué Emmanuel Cordonnier, directeur e-santé de l'institut.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Au Japon, l'humain au centre de la prise en charge

A l'automne 2016, un groupe pluridisciplinaire d'une quarantaine de spécialistes de l'hôpital a traversé le Japon (Tokyo, Nagano, Kanazawa, Kyoto, Kobe, Osaka) afin de s'immerger dans le système de santé japonais et ainsi découvrir les spécificités des établissements nippons.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Alcatel-Lucent veut "connecter tout et tout le monde" à l'hôpital

Alcatel-Lucent Enterprise (ALE) veut accompagner les établissements de santé dans une "nouvelle vague de transformation digitale" en proposant des infrastructures réseaux et des services co-construits avec les personnels hospitaliers pour "connecter tout et tout le monde", a détaillé Nicole Hill, directrice du secteur santé de la société, dans un entretien accordé à TICsanté.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Lutte contre les maladies nosocomiales: 8 établissements sur 10 affichent de hauts niveaux de performance (Drees)

En 2015, plus de 8 établissements sur dix ont atteint les plus hauts niveaux de performance pour les trois indicateurs qui décrivent le thème "infections associées aux soins", montre une étude de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans l'édition 2017 de son panorama des établissements de santé.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'Anap met en ligne un logiciel d'aide à la décision pour les coopérations en stérilisation

L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) met à disposition des pharmaciens, chefs d'établissements et ingénieurs, "Melog Stérilisation", un logiciel d'aide à la décision pour les projets de coopération entre établissements sur la fonction stérilisation.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Seirich, le logiciel d'évaluation des risques chimiques évolue

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) qui a développé le logiciel Seirich organise, le 3 octobre prochain à Paris, une journée de formation pour présenter la version "Seirich 2.0" qui "s'enrichit d'un dispositif complet d'accompagnement".

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'Institut de formation des professions de santé (IFPS) de Grenoble livré en juin 2018

Le projet d'Institut de formation des professions de santé (IFPS) de Grenoble, porté conjointement par le CHU Grenoble Alpes (Chuga) et l'université grenobloise, et dont la première pierre a été posée le 10 juillet dernier, sera livré en juin 2018.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Des référents "risque chimique" aux hôpitaux universitaires Paris Ouest (HUPO)

Les hôpitaux universitaires Paris Ouest (Hupo, AP-HP) ont décidé de déployer un réseau de référents "risque chimique" chargés de mettre en place des actions de prévention, a indiqué lors des 1ères assises de la santé et de la sécurité au travail, Estelle Tessé, ingénieur en prévention des risques professionnels aux Hupo.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Téléconsultations: le financement forfaitaire des établissements fixé à 28.000 euros

Un arrêté publié le 13 juillet au Journal officiel fixe à 28.000 € le montant annuel de financement forfaitaire des établissements et structures accueillant les patients pour des téléconsultations et télé-expertises, dans le cadre des expérimentations de financement dérogatoire de la télémédecine.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda