TecHopital.com

 

3D-Covid, plateforme d'impression de l'AP-HP, a commencé à livrer le matériel manquant

Crédit : Geneviève De Lacour/TecHopital
Crédit : Geneviève De Lacour/TecHopital

PARIS, 8 avril 2020 (TecHopital) - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a organisé le 3 avril pour la presse une visite de sa plateforme "3D-Covid" déployant 60 imprimantes industrielles 3D qui vont permettre de fabriquer tout le matériel essentiel mais manquant aux équipes d'urgences et de réanimation de l'AP-HP pour lutter contre le coronavirus, dans l'enceinte du cloître parisien de Port-Royal.

Crédit : Stratasys
Aujourd'hui, l'AP-HP, propriétaire du cloître, a pris la décision d'installer dans ce bâtiment historique 60 imprimantes industrielles 3D afin de fabriquer des visières de protection contre le coronavirus, des pompes à seringue électriques, de l'équipement d'intubation ou encore des valves respiratoires, c'est-à-dire tout ce qui manque cruellement dans les services.

"Nous manquons de visières pour les soignants. Nous manquons également de supports pour le nez car à force de porter un masque toute la journée, les soignants ont parfois des escarres", a expliqué un interne de la Pitié-Salpêtrière lors de la présentation de la plateforme 3D-Covid.

Le projet 3D-Covid a été initié par le Dr Roman Khonsari, chirurgien maxillo-facial à l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP) qui travaillait déjà avec la start-up parisienne, Bone 3D qui coordonne l'impression des équipements manquants.

Bone 3D conçoit depuis 2 ans des pièces sur-mesure pour les patients du Dr Khonsari. "Il nous connaissait et a commencé à faire appel à nous en début de crise pour des pousse-boutons", a indiqué à TecHopital, Jérémy Adam, dirigeant de la start-u
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda