Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

7,6 milliards d'euros générés par les CHU du Grand Ouest

Le groupement de coopération sanitaire (GCS) des hôpitaux universitaires du Grand Ouest (Hugo) a analysé les retombées économiques de leurs activités sur un territoire équivalent à celui du Portugal ou de la Hongrie.

Hugo regroupe les CHU d'Angers, Brest, Nantes, Rennes, Tours et le CHR d'Orléans, dans l'espace constitué par les régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Pays-de-la-Loire.

"Chaque euro dépensé directement par les CHU, entraîne le reversement de 2 euros dans l'économie du Grand Ouest", explique Cécile Jaglin-Grimonprez, déléguée générale de Hugo.

L'analyse réalisée avec la chambre de commerce et de l'industrie (CCI) Nantes-Saint-Nazaire sur l'année 2014 montre un impact direct de l'activité de ces CHU-CHR à hauteur de 2,5 milliards € sur l'économie de l'inter-région du Grand Ouest.

Ce chiffre correspond aux retombées économiques liées aux salaires, achats, investissements et impôts locaux distribués par ces six établissements, indique le communiqué du CHU d'Angers.

Premiers employeurs de leur région respective, les CHU-CHR sont, en effet, les pourvoyeurs de 43.125 équivalents temps plein. Leurs salariés représentent 1,24% des emplois du Grand Ouest. "Ils dynamisent ainsi l'économie par le pouvoir d'achat qu'ils distribuent, les biens et services qu'ils acquièrent, les investissements qu'ils réalisent", complète le communiqué.

Les CHU-CHR contribuent, en outre, par leurs impôts et cotisations, à la solidarité collective nationale et locale. Ils produisent de la valeur en formant les futurs professionnels de santé dans leurs 43 écoles et instituts dédiés aux formations paramédicales et, en lien avec les 13 facultés de santé, les futurs médecins, pharmaciens et odontologues.

"Ils participent, enfin, à la dynamique économique par leurs activités de recherche, par les partenariats qu'ils nouent avec les établissements publics à caractère scientifique et technologique, et avec des industriels pour exploiter les inventions de leurs salariés (50 brevets notamment), développer des innovations, évaluer des technologies nouvelles".

L'étude est consultable sur le site d'Hugo

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://exed.mines-paristech.fr/formations/certificat-management-hospitalier-et-du-secteur-de-la-sante/
Les offres
Agenda