Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

"Centrales d'énergies renouvelables: attention à la maintenance !"

Jean-Christophe Duflot, expert immobilier à l'agence régionale de santé (ARS)Auvergne Rhône-Alpes, qui organisait le 24 mars une journée consacrée à la maitrise énergétique dans les établissements hospitaliers, reste critique quant au développement des nouvelles technologies de production d'énergie dans les établissements de santé. Interview

TecHopital: Quels reproches faites-vous aux centrales d'énergies renouvelables dans les établissements de santé ?

JC Duflot: Souvent on met en place de super installations d'énergies nouvelles, de nouveaux dispositifs mais quand je vais dans les hôpitaux, je constate que ces centrales fonctionnent très mal ou pas du tout. Dans ces cas-là, il s'agit d'un investissement d'argent public à perte, surtout lorsque l'amortissement de ces équipements dépasse les 25 ans.

Je ne suis pas contre les énergies renouvelées, mais il faut faire attention aux conditions d'exploitation qui vont conditionner l'amortissement de ces nouvelles installations. Il faut garantir un bon taux de fonctionnement des équipements dans le temps. Une chaudière bois prévue pour fonctionner à 70% et qui ne marche pas, ça ne sert à rien!

TecHopital: Quels problèmes avez-vous pu constater avec ces installations ?

JC Duflot: Je connais l'exemple de deux gros établissements en Rhône-Alpes qui possèdent une chaufferie bois et dont la maintenance est assurée par des sociétés de gestion. Pourtant le taux de fonctionnement de centrale biomasse n'atteint pas les 70%. La plupart du temps, l'énergie est fournie par la chaudière gaz ou fioul.

C'est d'abord l'approvisionnement en bois qui pose problème. Le bois est très souvent saturé d'eau (80% d'hygrométrie). Et lorsqu'il est acheminé sur le convoyeur mécanique de la chaufferie, ce dernier se bloque. Or, pour débloquer un convoyeur, il faut 3 personnes au minimum et cela dure 3 jours. De plus pour redémarrer la chaudière il faut deux jours de plus.

Autre problème rencontré, il concerne les systèmes de nettoyage des fumées. Les filtres qui coûtent 70.000 euros ont normalement une durée de vie de plusieurs années. Sur un des sites visités, les filtres n'ont duré que 6 mois.

TecHopital: Vous êtres très critique, mais n'existe-t-il pas des installations d'ENR rentables ?

JC Duflot: Les panneaux solaires thermiques, soit pour produire de l'eau chaude ou du chauffage, fonctionnent très bien. Mais encore à condition de mettre les moyens pour les exploiter. Ces panneaux solaires utilisent un système automatisé, il faut donc assurer la maintenance de ces systèmes avec du personnel. Comme l'amortissement de telles installations est de 25 ans, il faut qu'ils puissent fonctionner normalement pour que le coût des panneaux soit amorti.

Je pense que des dispositifs hybrides, mêlant par exemple une pompe à chaleur avec une centrale gaz ou de fioul fonctionnent également très bien.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions