Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Hôpital Nord Franche-Comté (HNFC): l'un des plus gros chantiers hospitaliers de France accumule les nouveautés

L'ouverture de l'hôpital Nord Franche-Comté (HNFC), qui regroupera les services de l'actuel centre hospitalier Belfort-Montbéliard en un seul et même site, est prévue pour fin mars 2017.

Depuis le 4 novembre 2016, l'hôpital Nord Franche-Comté est propriétaire du bâtiment principal (médecine chirurgie obstétrique -MCO) de l'hôpital de Trévenans (Territoire de Belfort). Ce qui a déclenché le déménagement de deux sites hospitaliers de Belfort et de Montbéliard sur le site unique de Trévenans.

En janvier, les directions fonctionnelles, les blocs opératoires et la stérilisation de Belfort, l'imagerie de Belfort et de Montbéliard ont emménagé.

Fin janvier, les services de soins, de réanimation et des services d'accueil des urgences (SAU) du site de Belfort et de Montbéliard vont déménager.

En février, ce sera au tour des services de maternité, pédiatrie et gynécologie des deux villes de s'installer sur le site de Trévenans.

Le nouvel établissement, d'une surface totale de 73.000 m2 sur cinq niveaux, accueillera 817 lits et places dont 80% de chambres particulières.

"Le coût estimé du projet de construction, de son pôle logistique et de ses équipements est de 350 millions €, toutes dépenses confondues", précise le département du Territoire de Belfort.

Une nouvelle organisation spatiale du bâtiment MCO

Les consultations externes, réparties entre trois îlots (chirurgie, médecine, anesthésie, douleur, gynécologie, obstétrique, pédiatrie, et chirurgie plastique) sont centralisées au rez-de-chaussée et sont dimensionnées et configurées de façon à faciliter le circuit du patient.

Aux urgences, l'espace de déchoquage est de forme circulaire et proche de la radiologie non programmée. Tout cela pour une plus grande efficacité et continuité des soins. Sept patients peuvent y être accueillis (une place pour polytraumatisé et six pour les urgences vitales). Deux infirmières et un médecin y seront affectés 24h/24.

De nouveaux équipements

Le nouvel hôpital sera équipé de 21 nouvelles tables opératoires (TrumpfTruSystem 7000), mobiles, motorisées facilitant de déplacement des patients. Mais les acquisitions ne s'arrêtent pas là. Le nouveau site comprend:

  1. un IRM Philips Ingenia 1,5T avec tunnel de 70 cm
  2. un IRM Philips Ingenia 3T CX avec tunnel de 60 cm
  3. deux scanners Philips Ingenuity Elite de 128 barres
  4. une salle hybride General Electric IGS Discovery 740, robotisée à guidage laser, avec couverture corps entier sur tous les angles: multidisciplinaire pour chirurgie ouverte ou mini-invasive
  5. quatre salles d'endoscopie digestive dont deux utilisables pour AG, équipées de colonnes Olympus Exera 3
  6. une salle de rythmologie, équipée de deux baies de cartographie 3D
  7. une salle d'angiographie General Electric IGS 520: pour interventions mini-invasives cardiaques. Imagerie RX numérisée avec capteur plan adapté (20 cm)
  8. un système de vidéo management (SystemMed) équipe les 15 salles opératoires, la salle hybride, la salle de rythmologie et les quatre salles d'endoscopie.

Un bâtiment HQE

Imaginé par le cabinet parisien d'architecture Brunet Saunier, le nouvel hôpital "s'intègre parfaitement à son environnement", explique le communiqué du Territoire de Belfort. Il a été construit en respectant les normes HQE (Haute qualité environnementale).

L'enveloppe du bâtiment ainsi que le système de rafraîchissement sont en effet conçus pour réduire la consommation d'énergie. "L'enveloppe respirante de bois et de verre habille les 23.500 m2 de façades et est désolidarisée de la façade porteuse." Une attention toute particulière a été apportée à sa qualité avec une épaisseur importante d'isolant et une menuiserie de haute performance.
"Le système de façade en 'sandwich' de bois et de verre garantit un haut niveau d'isolation phonique et thermique", précise l'HNFC. Des puits de lumière apportent un éclairage naturel dans le bâtiment. Et le rafraîchissement du bâtiment en été est assuré par un système passif: stores, inertie, double flux rafraîchi.
De plus, la présence d'une chaudière à bois (sous forme de copeaux) permet de fournir 75% des besoins énergétiques du bâtiment.

L'emploi de matériaux durables, à faibles risques pour la santé, a été prévu: caoutchouc au sol, peintures sans risque pour la santé et l'environnement.

14.000 m2 de logistique

Le pôle logistique, plateforme de 14.000 m2, et situé à proximité du bâtiment hospitalier, regroupe la pharmacie centrale, la cuisine, la blanchisserie, les magasins, les locaux pour le service des transports, la distribution du courrier et la plateforme déchets. Il fonctionne depuis mars 2015. La cuisine et la blanchisserie mutualisent leurs locaux et leurs équipements dans le cadre d'un groupement de coopération sanitaire (GCS) avec le CH de soins de longue durée Le Chênois.

L'acheminement des marchandises en provenance de la logistique vers le bâtiment MCO s'effectue par transports automatisés lourds (Tal) via un souterrain de 250 m de long et ce jusqu'à une gare d'étage. Ces 15 tortues (Tal) sont ainsi guidées grâce à un laser embarqué et pilotées par wifi jusque dans des gares (trois à chacun des cinq étages de l'hôpital). Ils prennent l'ascenseur tout seul, et vont partout. Ce nouveau mode de transport permet "de diminuer les charges à soulever par les agents et améliore les conditions de travail des équipes de transport interne", précise l'hôpital.

Enfin, un héliport a été installé sur le toit du bâtiment MCO. La plateforme d'hélistation est reliée directement au service des urgences, situé deux étages plus bas, par un ascenseur "rouge" réservé exclusivement à cet usage. Il accède à proximité immédiate de la salle d'accueil des urgences vitales (SAUV) et de la salle de déchoquage.
Les moyens d'héliportage de secours sont mutualisés avec Besançon et Mulhouse.

L'hôpital Nord Franche-Comté en quelques chiffres:
  • 14 salles conventionnelles de bloc opératoire + 1 salle de césarienne
  • 1 salle hybride de cardiologie + 1 salle de coronarographie + 1 salle de rythmologie
  • 1 salle de lithotritie
  • 4 salles d'endoscopie dont 1 salle de choloangiographie
  • 8 salles de naissance et 2 salles de césariennes
  • 46 salles de consultations et 25 salles d'explorations fonctionnelles
  • un héliport au dernier étage avec ascenseur relié directement aux urgences
  • l'Établissement français du sang (EFS)

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions