Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Optimiser l'espace douche en Ehpad grâce à une porte pivotante

Un soignant teste le nouveau dispositif
Un soignant teste le nouveau dispositif

Le centre hospitalier (CH) de Lannion-Trestel (Côtes-d'Armor) a entamé en 2005 une réflexion sur l'amélioration, pour soignants et résidents, de la toilette des personnes âgées très dépendantes. La récente construction de son nouvel établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) a été l'occasion de mettre en place un dispositif conciliant salles de bain individuelles et surface de chambre restreinte. Trois questions à Yannick Gautier, responsable technique.

Comment est né le projet?

Avant la reconstruction, les salles de bain communes étaient installées au fond du couloir. La toilette des résidents très dépendants engendrait des problèmes de manutentions importants et était consommatrice de temps pour les agents. Cela posait aussi des soucis d'intimité pour les résidents (déplacement en tenue légère). Nous nous sommes associés à la réflexion des soignants sur le "projet de vie" et avons imaginé un concept de douche qui permet l'utilisation du chariot douche dans les salles de bains privative des chambres de notre nouvel Ehpad. Le dispositif est opérationnel depuis un an.

A quoi souhaitiez-vous arriver et quelle solution avez-vous imaginée?

Le bloc de douches pour deux chambres voisines. La porte noire, au centre, est pivotante.
Structurellement, nous nous sommes fixés comme objectifs de trouver des réponses aux exigences des agents tout en conservant des surfaces de locaux standardisées. J'ai imaginé une douche avec une porte pivotante permettant l'agrandissement de l'espace douche sur la douche de la chambre voisine le temps de la prise en charge du résident, la porte-cloison retrouvant sa position initiale après les soins. Dans chaque unité de 20 lits, deux rangements centraux de stockage des chariots douche ont été prévus afin de réduire les déplacements. Les chambres ont aussi été équipées de rails plafonnier permettant de soulever le résident depuis le lit et de l'installer sur le chariot douche. Ce chariot étant positionné de telle manière que son entrée dans le bloc sanitaire douche est simple et direct.

Pour la réalisation d'un prototype, le bureau d'études du CH s'est rapproché d'un industriel dans le domaine du composite et d'un bureau d'étude concept. Avec eux, nous avons travaillé les différents détails (porte et son pivot, sol, support de réception de la cabine, raccordements aux différents éléments de construction etc.), puis nous avons défini un planning très précis de mise en place. Notre réflexion en amont du projet de reconstruction nous a permis d'intégrer ce dispositif dès le concours de projet architectural, et ensuite au lot "menuiseries intérieures" du dossier de consultation des entreprises (DCE).

Et cela a-t-il donné lieu à des difficultés particulières?

Le dispositif a permis de gagner dans chaque chambre l'espace coloré en violet.
On pourrait penser que la direction de l'établissement de l'époque, compte tenu des incertitudes du concept, a été réticente. Bien au contraire, elle nous a soutenus dans cette démarche. En phase chantier, les entreprises retenues ont été dans un premier temps perturbées par l'intégration de cet équipement au projet. Les supports au sol et mur devaient être réglés au millimètre près. Dans le bâtiment, la tolérance est le centimètre. Le planning aussi a été source de questionnements, car il imposait une mise en place de la cabine pendant la pose des cloisonnements (après le cloisonnement des circulations et avant celle des chambres). Le menuisier a donc dû anticiper la livraison sur le chantier. Au final, une fois le concept appréhendé, la pose a été réalisée correctement et sans difficulté. Les utilisateurs ont aujourd'hui un équipement fonctionnel qu'ils s'approprient au fil des mois.

Le coût unitaire de la double cabine de douche a été de 11.500 euros

Document de présentation du dispositif

Yannick Gautier
Responsable technique au CH Pierre Le Damany, à Lannion, il a conçu le dispositif de douche partagée et a supervisé sa mise en place. Il est également le délégué régional d'H360 en Bretagne.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions