TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Traiter les effluents hospitaliers avec les eaux usées, c'est possible !

Copyright: GRAIE - SRB - SIPIBEL
Copyright: GRAIE - SRB - SIPIBEL

Depuis 2011, le site pilote de Bellecombe, en Haute-Savoie, mène une expérience de traitement des effluents hospitaliers en station d'épuration. L'objectif étant d'évaluer l'impact environnemental de ces rejets et leur influence sur le fonctionnement de la station.

L'histoire du site pilote de Bellecombe (Sipibel) a commencé en 2011. Le centre hospitalier Alpes-Léman (Chal) n'avait pas encore vu le jour. Il n'est entré en service qu'en 2012. Sur cet établissement bordant l'Arve, les collectivités locales ont souhaité mener une expérimentation en matière de traitement de ses eaux usées. Ainsi, à titre expérimental, un arrêté préfectoral demandait à ce que l'effluent hospitalier soit traité séparément des eaux usées urbaines pendant 3 ans.

L'objectif était de connaître dans un premier temps les spécificités d'un effluent hospitalier. Puis dans un second temps de savoir s'il est possible de mélanger sans risque les deux types d'eaux usées, sans nuire à la santé humaine et sans impact sur l'environnement. Les eaux de la station d'épuration (traitant 32.000 équivalent habitant) sont en effet rejetées dans l'Arve, la rivière alimentant la nappe du Genevois, qui sert à la consommation humaine.

Le débit des effluents du Chal est en moyenne de 140 m3 par jour. Celui des effluents urbains est de 5.200 m3/jour. L'Arve, en période de basses eaux, montre un débit compris entre 20 et 30 m3/s soit de 300 à 50

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TECHOPITAL&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE