TecHopital.com

 

https://www.lesjardinsdhippocrate.com

A Grenoble, un consortium du CNRS et du CEA travaille sur le recyclage des masques barrières

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

PARIS, 3 avril 2020 (TecHopital) - Un consortium grenoblois de médecins, scientifiques et industriels a décidé de réfléchir sur comment recycler, en toute sécurité, les masques chirurgicaux, FFP2 - qui font tant défaut aux soignants luttant contre l'épidémie de coronavirus, et a rejoint une task force européenne sur le sujet.

Mi-mars lors d'une conférence de presse, le CHU de Grenoble avait évoqué le sujet de chercheurs travaillant sur le recyclage des masques chirurgicaux. Un recyclage possible, "sous réserve de validation du protocole par les autorités compétentes", avait alors indiqué la direction de l'établissement.

Un consortium interdisciplinaire constitué de médecins, scientifiques et d'industriels a été mis en place par le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), afin d'explorer les solutions pour la réutilisation des masques barrières, les masques chirurgicaux et FFP2, sans risque pour les soignants et les malades.

C'est Caroline Landelle, hygiéniste au CHU de Grenoble-Alpes qui, début mars, a demandé à Philippe Cinquin, enseignant-chercheur au laboratoire des gestes médico-chirurgicaux assistés par ordinateur (GMCAO), s'il existait un moyen de diminuer la charge virale contenue dans un masque.

Différentes solutions de recyclage ont été explorées telles que le lavage avec un détergent à 60 ou 95°C, un passage en autoclave à 121°C pendant 50 minutes, une irradiation par de

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda