Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

A l'AP-HP, près de 250 millions d'euros de recettes non perçues à cause de la grève du codage

Les recettes non perçues par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) en raison de la grève du codage, débutée mi-octobre 2019, sont estimées à 249 millions d'euros (M€) pour 2019, a indiqué la direction dans une note transmise le 6 mars.

La direction a actualisé l'estimation donnée en janvier. Au 18 février, le département d’information médicale (DIM) relevait 75.513 séjours non inclus dans les remontées PMSI (programme de médicalisation des systèmes d'information), soit "environ 22,5% des séjours attendus d’octobre à décembre 2019, pour une valorisation estimée entre 143 M€ et 172 M€", est-il indiqué dans ce document joint à un communiqué rendant compte du conseil de surveillance du 28 février.

Sur ces séjours, 61% sont codés et prêts à l’export mais restent informatiquement retenus. Une rétention "dégradée" (diagnostics manquants ou partiels) concerne 6% des séjours et 26% ne font l'objet d’aucun codage dans Orbis* (Agfa Healthcare) ce qui correspond à un "codage papier ou absent". Le reste des séjours (7%) n’est pas codé via Orbis* et ne peut pas être estimé selon la même méthode.

A ce volume de séjours retenus, l'AP-HP ajoute 77 M€ de molécules et dispositifs médicaux implantables (DMI) sur liste en sus, autorisation temporaire d'activité (ATU) ou post-ATU, que l'AP-HP a achetés mais dont elle n’a pas pu percevoir le remboursement prévu, faute de rattachement à un séjour.

L'institution fait état d'une minoration en qualité et en quantité de l'activité des trois derniers mois de 2019, avec une sous-valorisation financière qui a un impact sur le cycle d'exploitation de l'AP-HP et sa capacité d'autofinancement (CAF). Elle craint également une minoration de forfaits pour 2020, calculés sur la base de l'activité 2019, à hauteur de 15%, soit au moins 6,5 M€.

Elle indique néanmoins qu'elle a pu bénéficier d'une majoration de l’avance de trésorerie pour limiter les risques de rupture de paiement de l’AP-HP (passant de 70% à 90% d'octobre à décembre 2019) et d'une "prolongation dérogatoire et exceptionnelle d’un mois [au 29 février] des délais pour les remontées définitives 2019".

Par ailleurs, les "lamdas" (qui visent à rattraper les retards de codage) 2018 ont également subi un impact du mouvement, avec une sous-exécution des recettes attendues, qui conduit à une "perte définitive" de 6 M€. En 2018, les remontées d'activité en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) et hospitalisation à domicile (HAD) ont représentés 3,6 milliards d'euros, soit 49% des recettes de l'AP-HP.

cb/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda