Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

A la demande de l'Etat, l'UE envoie 2 millions de gants chirurgicaux à la France

Dans un contexte de pénurie de gants chirurgicaux, notamment en ce moment dans les établissements de santé d'Ile-de-France et de Marseille, la France a demandé de l'aide à l'Union européenne.

La France devrait ainsi recevoir de l'Europe un lot de 2 millions de gants chirurgicaux "dans les prochains jours", a annoncé l'UE dans un communiqué daté du 28 octobre.

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, avait expliqué en septembre avoir "signé une commande de 400 millions de gants en juillet", et précisé que "d’autres commandes ont été passées" depuis. Mais les tensions sur les approvisionnements sont très importantes.

Aujourd'hui, la Norvège a offert son aide par le biais du mécanisme de protection civile de l'UE. Ce mécanisme mis en place par la Commission européenne consiste à fournir, sur demande, une assistance notamment en matériel de protection individuelle, via son centre de coordination de la réaction d’urgence.

"Je remercie la Norvège pour sa réaction rapide à la demande de la France, pour laquelle notre centre européen de coordination de la réaction d’urgence a également facilité les arrangements logistiques. Le mécanisme de protection civile de l'UE et la réserve "rescEU" nous aident à être solidaires avec les pays touchés par la pandémie de coronavirus", a déclaré Janez Lenarcic, commissaire européen chargé de la gestion des crises.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, 23 pays ont reçu une assistance en équipements médicaux ou de protection individuelle, acheminée par le biais du mécanisme de protection civile de l'UE.

Outre son rôle de coordination, l'Union finance 75 % des coûts de transport de l’aide envoyée par l'intermédiaire de ce mécanisme. Jusqu'à présent, elle a fourni aux États membres de l'UE 30 respirateurs, 620.000 masques et 50.000 blouses de protection provenant de sa réserve médicale rescEU.

La Commission européenne a créé le 19 mars "rescEU", une réserve européenne commune de matériel médical d’urgence, tel que respirateurs, masques de protection, gants et matériel de laboratoire, afin d’aider les pays de l’Union à faire face à la pandémie de Covid-19. Elle finance 100% de la réserve (y compris les coûts d’acquisition, de maintenance et de livraison), qui est hébergée par plusieurs États membres et est constamment réapprovisionnée.

Le centre de coordination de la réaction d’urgence gère la distribution du matériel afin de garantir qu'il va là où il est le plus nécessaire.

Le 2 juin, la Commission européenne a proposé de renforcer la réserve rescEU en lui allouant 2 milliards d’euros sur la période 2021-2027, afin d’augmenter les capacités de réaction de l’Union en cas d’urgence transfrontière supplémentaire.

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda