Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Achat de poisson "responsable et durable": UniHa se veut "exemplaire"

Crédit : Fotolia
Crédit : Fotolia

PARIS, 28 mars 2019 (TecHopital) - Le réseau coopératif d'achats hospitaliers UniHa, qui propose un nouveau marché de poisson surgelé, a décidé de revoir sa politique d'achat en fonction de critères "responsables et durables", a expliqué Pierre Madiot, expert restauration auprès d'UniHa, lors de la journée "restauration hospitalière" organisée le 26 mars à Paris.

Lancé en janvier (cf brève TecHopital), ce marché de poissons surgelés a été conçu par UniHa en tenant compte de "l'épuisement des ressources" halieutiques.

"La consommation de cabillaud a augmenté de 50% en dix ans, au détriment de la qualité voire au risque de la survie de l'espèce. Une augmentation très nette qui a entraîné surpêche et élevage intensif", note le réseau dans son communiqué.

Le marché des poissons congelés représente "plus de 7 millions d'euros", a précisé à TecHopital Pierre Madiot, responsable restauration du CHU d'Angers. Il a été attribué à Sysco France.

"Etant donné les volumes que nous achetons, nous avons les moyens d'être exigeants" sur la provenance des poissons, a fait remarquer l'expert.

Une réponse responsable et durable est ainsi proposée aux adhérents puisque 84% des volumes sont certifiés pêche ou aquaculture responsable, avec une majorité de produits labellisés MSC (Marine Stewardship Council). Le label MSC a été créé à l'initiative du WWF, ONG qui a pour objectif de maintenir la viabilité de la pêcherie et de minimiser son impact sur la ressource halieutique et l'écosystème marin.

"La surpêche des océans est une réalité, mais il faut être vigilant en matière d'honnêteté des déclarations", a souligné Pierre Madiot.

Eviter la double congélation

UniHa avait "un marché en cours de deux fois deux ans mais les opérateurs n'avaient pas répondu à 100% de nos attentes, notamment sur la question de la double congélation, sujet qui nous posait question".

"La double congélation est peu connue mais pose problème", a expliqué l'expert. En effet, des poissons pêchés dans l'Atlantique Nord ou ailleurs dans le monde, et congelés dans les cales des navires, "transitent ensuite vers des pays à bas coûts (la Chine ou la Lituanie) où ils sont décongelés pour être travaillés, et recongelés avant d'être renvoyés en Europe".

Pour ce nouveau marché, UniHa assure que 94% des volumes sont produits en simple congélation, donc sans avoir transité par un pays tiers. "Nous sommes le seul groupement d'acheteurs qui affiche clairement ne pas vouloir de double congélation", a assuré Pierre Madiot.

"Nous voulions aussi être moteurs sur les choix des espèces, en ne limitant pas les achats à une ou deux espèces, ce qui risque d'entraîner la disparition de certains poissons très consommés comme le lieu ou le colin", a-t-il ajouté. "Nous nous engageons ainsi à travers ce marché à travailler sur la diversité des espèces."

Un travail sur les labels, les pêcheries et les espèces menacées a donc été réalisé. "Nous allons au-delà des labels. Nous certifions les pêcheries, c'est-à-dire le respect des quotas et des espèces menacées ou non", a souligné Pierre Madiot. "L'hôpital public se doit d'être exemplaire sur ces sujets."

Il a précisé que cette philosophie d'achats responsables devrait s'étendre aux légumes, ou encore aux produits laitiers.

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions