Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Appel d'une infirmière par radio: installable sans gros travaux

PARIS, 15 juillet (Direct Hôpital) – La société Ascom a mis au point une offre qui associe l'appel infirmières et le contrôle des sorties. Elle fonctionne grâce aux ondes radios, ce qui permet d'éviter les gros travaux.

Ascom a profité de sa présence sur les Salons de la santé et de l'autonomie, fin mai à Paris, pour présenter les nouvelles fonctionnalités de sa gamme teleCARE IP d'appel infirmière. Outre un nouveau design – pour une meilleure prise en main – et des voyants LED moins consommateurs en énergie, la nouvelle version permet une meilleure gestion des chambres.
 
La caractéristique principale du système est qu'il fonctionne grâce à une technologie radio et IP. "C'est particulièrement intéressant pour les anciens bâtiments, qui n'ont pas à déployer un nouveau réseau physique, et cela réduit les coûts de maintenance et de câblage", explique Cyril Dufresne, directeur marketing et membre du comité de direction d'Ascom.
 
Des bornes d'émission et de réception des signaux sont installées à intervalle régulier dans l'établissement et le système d'appel infirmière est simplement branché dans la chambre. "C'est du plug and play", résume le responsable. 
 
Ce fonctionnement sans fil permet de brancher d'autres solutions sur le réseau, comme un système de contrôle anti-fugue. Dans ce domaine, l'entreprise commencera à livrer à la rentrée la nouvelle version de son dispositif d'appel et de contrôle de fugue.
 
Disponible sous forme de montre ou de médaillon, il fonctionne sur une bande fréquence sécurisée et dédiée. Il est associé à des balises installées aux points clefs des établissements. Si le porteur du médaillon souhaite appeler une infirmière, il est localisé grâce à ces balises. "Elles peuvent être aussi placées sur les entrées et sorties du bâtiment, précise Cyril Dufresne. Si le porteur arrive dans une zone où il ne devrait pas être, une alarme se déclenche."
 
Les bracelets disposent d'un système de détection d'arrachement, ainsi que d'un dispositif de contrôle de son fonctionnement. Toutes les quatre minutes, un signal est envoyé pour vérifier que le système fonctionne toujours.
 
De plus, ces médailles et bracelets sont personnalisables grâce à un kit d'accessoires. Cela permet d'éviter la stigmatisation qu'éprouvent habituellement les résidents avec un tel système, mais aussi de les identifier en fonction de leurs profils ou de leurs services. "On peut par exemple décider que les bracelets d'un service ou étage seront de telle ou telle couleur, ce qui les rend repérable en cas de déplacement non autorisé", explique le directeur marketing.
 
Toujours dans le domaine de la sécurité pour les établissements de santé, Ascom a reçu l'agrément pour se connecter aux dispositifs médicaux en conformité avec les normes européennes de certification médicale. Baptisée MMA (Multiple Medical Alarm), sa solution permet de relayer les alertes et les alarmes des dispositifs médicaux critiques tels que des électro cardiogrammes, pompes à insuline, etc., auprès des personnels soignants. /mb
 

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda