Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Après l'incendie, le CHU de Guadeloupe souhaite terminer le nettoyage au plus vite (directeur général)

Fabien Lopez
Fabien Lopez

(Par Sylvain LABAUNE)

POINTE-À-PITRE, 26 juin 2019 (TecHopital) - Les opérations de décontamination et de désamiantage devant se poursuivre jusqu'à l'été 2020, le CHU de la Guadeloupe continue de subir les lourdes conséquences de l'incendie dont il a été victime en 2017, a déclaré le 20 juin à APMnews son directeur général, Gérard Cotellon.

L'incendie s'est déclaré le 28 novembre 2017 dans un local technique du CHU et a fortement endommagé le pôle mère-enfant, les blocs opératoires et les services de soins non programmés (cf brève TecHopital).

Un peu plus d'un an et demi après l'incendie, les opérations de nettoyage du CHU se poursuivent et devraient durer jusqu'à l'été 2020.

La première étape est en cours, c'est l'opération de "décontamination et de désamiantage" de la zone technique dans laquelle s'était déclaré l'incendie. Une fois cette étape terminée, "nous allons attaquer la phase de nettoyage, décontamination et réhabilitation des blocs opératoires que j'espère récupérer rapidement, d'ici la fin 2019", explique Gérard Cotellon, qui déplore les surcoûts engendrés actuellement par la location des blocs mobiles, interrogé par APMnews (site d'information du groupe APM International dont fait partie TecHopital).

La troisième étape sera la remise à niveau des "centrales de traitement d'air (CTA), qui ont été arrêtées". De ce fait, le CHU est actuellement obligé d'utiliser des appareils de climatisation mobiles "qui coûtent très cher". "Pour pouvoir remettre en service ces centrales, il faut nettoyer toutes les gaines aérauliques de la plus grande tour, sous la forme d'opérations tiroirs, en commençant par le 9e étage jusqu'au rez-de-chaussée, étage par étage. Nous espérons que l'opération sera finie à l'été 2020", développe le directeur général.

Le coût total des opérations de nettoyage est de 54 M€ en comprenant la construction du pôle mère enfant provisoire au CH gérontologique de Palais-Royal, une somme débloquée par l'Etat et l'agence régionale de santé (ARS) en 2018.

Une aide en trésorerie équivalente à 4 M€ par mois

Interrogé sur la situation financière du CHU, Gérard Cotellon a indiqué que le "déficit structurel se situe toujours aux alentours de 60 M€ sur un budget de 323 M€, auquel il faut ajouter une dette fournisseur de 45 M€". Sur l'exercice 2018, le CHU a reçu une aide en trésorerie de 48 M€ soit "4 M€ par mois".

Le taux de marge brute hors aides sur le compte de résultat principal était notamment de "-10% en 2017" et de "2% avec aides". La capacité d'autofinancement (CAF) est "à zéro", a-t-il précisé.

L'hôpital universitaire a subi récemment une rupture d'approvisionnement sur 3 médicaments, du fait de retards de paiement auprès de laboratoires. Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le 14 juin l'attribution par l'Etat d'une ligne de trésorerie "de secours" pouvant "s'élever jusqu'à 20 M€".

"Nous n'avons pas encore reçu ces 20 M€ mais nous ne sommes plus en rupture d'approvisionnement sur les médicaments car j'ai eu un petit peu de trésorerie à la fin mai." Mais d'une manière générale, la trésorerie "est exsangue du fait de la CAF à zéro" et "il y a des mois où je me retrouve avec zéro trésorerie pour payer les factures", regrette le directeur général.

Pour sortir de cette situation, il explique avoir présenté il y a peu ce qu'il nomme un "plan de retour aux fondamentaux" au comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (Copermo), dans le cadre du suivi du plan de redressement du CHU établi en 2018 qui prévoit une aide en trésorerie et un retour à l'équilibre budgétaire "à l'ouverture du nouveau CHU".

Ce plan contient des "éléments de cadrage" pour assurer un "fonctionnement normal du CHU" et dégager "un peu de CAF". Le document comporte "un projet d'établissement, un règlement intérieur, la révision de la configuration des pôles, des tableaux de bord par services, etc.", c'est-à-dire des "éléments que l'on trouve partout ailleurs et qui n'existaient pas au CHU".

Installation au printemps 2023 dans le nouveau CHU
Concernant le nouveau CHU, les "travaux ont bien démarré en octobre [2018], les fondations sont faites, les entreprises sont présentes et il y a plus de 300 personnes sur le chantier", a constaté Gérard Cotellon. "Des travaux routiers de grande importance sont en cours pour relier le site" au réseau car le "centre de gravité de l'île va se déplacer sur le nouveau CHU".
"Aucun retard" dans le calendrier de livraison n'est à déplorer, même si "l'on aurait préféré que les travaux routiers soient terminés avant le début du chantier et il faut s'attendre à d'importants embouteillages dans cette zone". La fin des travaux est attendue "pour novembre 2022" et le déménagement "aux alentours de mai ou juin 2023".
Un "comité de pilotage du projet", présidé par le préfet et la directrice générale de l'ARS, Valérie Denux, se réunit tous les mois, rappelle-t-on. Son objectif est de "caler tous les services de l'Etat et les collectivités pour ne pas prendre de retard sur les travaux", a précisé le directeur général.
Un projet médical "a été élaboré pour la construction du CHU". Il est en train d'être réajusté "à l'aune de notre mission nouvelle dans le cadre" du groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Guadeloupe créé en janvier.
Il prévoit une coordination par le CHU de toutes les filières et parcours de Guadeloupe, du fait de sa mission d'établissement support. La commission médicale du GHT est notamment "en train de travailler sur les filières prioritaires, en particulier pour la prise en charge des AVC [accidents vasculaires cérébraux], en gériatrie et en cardiologie", ajoute Gérard Cotellon.

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions