TecHopital.com

 

Architecture bioclimatique et qualité pour le centre Cérès de Nice

Une des salles d'activité du centre Cérès à Nice (Crédit Centre Cérès)
Une des salles d'activité du centre Cérès à Nice (Crédit Centre Cérès)

L'inauguration le 19 octobre du centre Cérès, premier hôpital de jour en nutrition sur Nice, met en lumière un projet architectural bioclimatique qui s'intègre à la démarche qualité historique de l'unité de diététique de Pégomas dont il dépend.

Le centre Cérès, premier hôpital de jour en nutrition sur Nice, a ouvert ses portes en février 2016 après neuf mois de travaux et plusieurs années de gestation. Le montant des investissements s'élève à 3,5 millions d'euros.

Relié à la Cité Saint-François au sein du quartier Pasteur de Nice, le centre Cérès "vient enrichir le pôle santé existant" autour du CHU Pasteur 2 et composé de nombreux établissements qui préfigurent la future Cité européenne de la Santé lancée en 2015 par Christian Estrosi, président de la métropole Nice Côte d'Azur, précise le centre dans son dossier de presse.

Rattaché à l'unité de diététique de Pégomas, créée en 1991 pour répondre aux demandes croissantes de prise en charge nutritionnelle des personnes souffrant de diabète et d'obésité résidant au sein des bassins cannois et grassois et aujourd'hui implantée à Nice, le centre Cérès est établi dans un tout nouveau bâtiment.

Sur une surface de 600 m2, le centre comprend des locaux de consultation, des salles d'activités, un bassin de rééducation et réadaptation physique, deux cuisines thérapeutiques et des salles dédiées à l'art-thérapie.

=

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda