Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Architecture Studio retenu pour la construction du bâtiment "Gabriel-Montpied 3" du CHU de Clermont-Ferrand

Crédit: Architecture :Architecturestudio,  Perspectives : Rafael Jorge Lopez Otero
Crédit: Architecture :Architecturestudio, Perspectives : Rafael Jorge Lopez Otero

PARIS, 10 décembre 2020 (TecHopital) - Le cabinet Architecture Studio a été retenu pour la réalisation du nouveau bâtiment "Gabriel-Montpied 3" du CHU de Clermont-Ferrand, a-t-il officiellement appris la semaine dernière.

GM3 est un projet architectural d'envergure, d'un montant global de 54,7 millions d'euros (M€), qui s'inscrit dans la recomposition du site principal du CHU de Clermont-Ferrand. Le projet sera construit en loi maîtrise d'ouvrage publique (MOP).

Sur la vingtaine initialement proposée, trois projets ont été présentés puis classés par le jury en fonction des critères d'analyse des offres. Celui présenté par Architecture Studio a été désigné à l'unanimité, ont annoncé Olivier Bianchi, président du conseil de surveillance du CHU, et Didier Hoeltgen, directeur général, lors d'un point presse organisé début novembre.

Il a précisé que trois principaux critères avaient été pris en compte: la qualité de la réponse au programme, la compatibilité du projet avec l'enveloppe financière et la qualité de l'organisation de l'opération ainsi que le respect des délais.

Le cabinet d'architectes conduit une équipe qui comprend 8 bureaux d’études spécialisés (économie de la construction, structure, fluides, acoustique, modélisation des flux, haute qualité environnementale, hélistation et désamiantage) dont deux entreprises clermontoises (I.T.C. pour la partie structure et le bureau d'études Louis Choulet pour la partie fluides), a souligné également Didier Hoeltgen.

Le CHU avait obtenu le feu vert pour construire ce nouveau bâtiment en février 2019. L'opération est financée par l'établissement à travers son fonds de roulement (abondé notamment grâce à la vente de l'Hôtel-Dieu en 2016 pour 25 M€) et par emprunts (pour une trentaine de millions d'euros).

L'ambition du projet met l’accent sur un niveau de performance élevé, une ambition environnementale forte par la maîtrise attendue des énergies, par la végétalisation et l’humanisation des espaces disponibles. La haute qualité environnementale du projet permettra une amélioration de la qualité de vie au travail des professionnels hospitaliers et de l’accueil des patients ainsi qu’une empreinte écologique et une consommation énergétique moindre pour le CHU.

Ainsi, pour ce bâtiment HQE, une attention particulière a été portée à la ventilation, la qualité des matériaux, la réduction des composés organiques volatils (COV) dans les colles, les peintures, les revêtements, le côté passif des protections solaires. Aussi, "des autoroutes du flux ont été implantées à tous les angles du projet permettant de mettre en place des réseaux spécifiques pour recevoir de nouveaux flux, de nouveaux fluides", a expliqué le 7 décembre à TecHopital Marc Lehmann, l'architecte du projet. De plus, "les eaux de ruissellement seront récupérées et une terrasse végétalisée sera plantée sur le bâtiment le plus bas".

Enfin, il s'agit d'un bâtiment très flexible puisque "certains bureaux pourront devenir des chambres ou des chambres se transformer en bureaux". Toutes les contraintes techniques étant situées hors des chambres.

L'avant-dernière étape du long processus de désamiantage

Etape majeure dans la reconfiguration du site Gabriel-Montpied, GM3, dont la livraison est attendue en juillet 2025, doit remplacer une des ailes de ce site pour laquelle le CHU a mené une opération de désamiantage et de déconstruction en 2018. GM3 comprendra 236 lits d'hospitalisation complète, 36 places d'hospitalisation de jour, et 24 postes d'hémodialyse actuellement installés dans un bâtiment loué à l'extérieur du CHU.

Le bâtiment de 18.000 m² abritera le service des urgences qui sera lui-même "réhabilité" et "mieux dimensionné" pour faire face à l’augmentation constante de l’activité et permettre une meilleure fluidité du parcours patient. Il disposera d'un local du Smur au même niveau que les urgences, et d’une hélistation en terrasse.

Crédit: Architecture :Architecturestudio,  Perspectives : Rafael Jorge Lopez Otero
La construction de GM3 qui sera "un établissement pivot" permettant de créer une nouvelle entrée, est à l'avant-dernière étape du "long processus" de désamiantage du site Gabriel-Montpied, la dernière opération étant la démolition de l'aile dite "HE" (hospitalisation Est), a souligné Arnaud Bruey, directeur adjoint chargé des travaux, de l'environnement et de la sécurité, lors du point presse.

Les concepteurs du projet ont utilisé le BIM (building information modeling) pour établir une maquette 3D numérique du futur bâtiment. Le chantier sera également suivi sous maquette numérique.

La lumière au cœur du concept architectural

"Le concept architectural met également en avant un apport de lumière naturelle en particulier dans les chambres des patients où la surface vitrée occupe quasiment toute la façade, rappelant ainsi le traitement des constructions historiques des ailes HO et HE", souligne le CHU.

"Cet apport de lumière naturelle s’accompagne en outre d’un dispositif astucieux permettant à la fois de constituer un brise-soleil efficace mais aussi de faciliter l’entretien et la maintenance des menuiseries extérieures, sous la forme de coursives courant le long des façades", ajoute-t-il.

"La chambre est ainsi libérée de toute contrainte technique", a complété Marc Lehmann. "Des garde-corps perforés font en effet tout le tour du bâtiment avec des perforations qui varient en fonction de la position du lit. Un châssis ouvrant équipé d'un filtre extérieur permettra au patient d'ouvrir la fenêtre et de renouveler l'air de la chambre."

"Nous avons voulu être très sobres dans notre approche", a expliqué Marc Lehmann. "Ainsi, nous sommes partis de la fenêtre de la chambre et la lumière a été le guide tout au long du chemin de la conception. Nous avons pensé des couloirs courts, éclairés, en lien avec un maximum de locaux", a détaillé l'architecte. "Nous avons également 3 patios" qui apportent de la lumière au bâtiment.

"Les espaces intérieurs, les chambres comme les lieux d’attente, sont lumineux. Les chambres et le hall sont baignés de lumière naturelle et laissent un maximum d’ouverture sur l’environnement proche et lointain avec des baies vitrées au rez-de-chaussée", précise le communiqué du cabinet d'architecture.

Crédit: Architecturestudio, Perspectives: Rafael Jorge Lopez Otero
Une rue intérieure, située au cœur de l’extension, vient recréer une "vie de quartier" en mêlant espaces de détente, coin bibliothèque, salle multi-usage, pour renforcer le sentiment de bien-être au sein de l’institution, précise le communiqué du cabinet d'architecture.

Le CHU souhaitait un "bâtiment frugal, marquant la nouvelle entrée Sud, tout en conservant une forme de sobriété. Il recherchait une qualité architecturale tout en respectant les usages, avec un souci de la clarté et de la fonctionnalité", a indiqué l'architecte.

"En ce qui nous concerne, on ne voulait pas un bâtiment trop massif", a-t-il détaillé. "On le voulait simple architecturalement, travaillé dans le détail avec ce garde-corps perforé, des espaces les plus fonctionnels possible, en cherchant l'efficacité. Nous avons fait très attention aux rapports des surfaces. Tout est assez tenu, en s'adaptant aux usages", a conclu Marc Lehmann.

Plus globalement, l'opération s'inscrit dans un schéma directeur immobilier contenant plusieurs opérations sur environ 10 ans, avec un objectif d'environ 230 millions d'euros, selon les indications données en juin 2019 par les dirigeants du CHU.

Dates-clés
  • Mise au point d’une esquisse : décembre 2020
  • Études et appel d’offre travaux : juillet 2022
  • Livraison GM3 : juillet 2025
  • Livraison HC : octobre 2027

Architecture Studio est à la tête d'un groupement de 8 bureaux d'étude:

  • ITC (structure), Choulet (fluides techniques), AVA (acousticien), Ecocites (économiste de la construction), Adret (expert en environnement), NS Conseil (logistique et flux)
  • Deux sous-traitants: Antea group (désamiantage), Pélagos (hélistation).

san-gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda