Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Au CHR Metz-Thionville, un mini datacenter permet de chauffer l'eau chaude sanitaire (Hopitech)

Crédit : Dalkia
Crédit : Dalkia

PARIS, 15 novembre 2019 (TecHopital) - La chaudière numérique est une sorte de "mini datacenter" conçue par la start-up Tresorio avec Dalkia et composée de serveurs informatiques dont on recycle la chaleur pour chauffer une partie de l’eau chaude sanitaire (ECS) du centre hospitalier régional (CHR) Metz-Thionville, ce qui permet à ce dernier de faire de substantielles économies énergétiques.

L'idée vient de la start-up messine Tresorio. C'est elle qui fournit à Dalkia des serveurs informatiques à "haute intensité", fonctionnant en continu et réalisant des calculs pour des entreprises et des particuliers sans stocker leurs données.

Ces serveurs dégageant une chaleur importante ont donc besoin d’être refroidis en continu. L'énergie fatale dégagée est recyclée pour chauffer le réseau d'eau chaude sanitaire (ECS) de l'hôpital.

Les baies des serveurs informatiques qui consomment environ 10 kW d’électricité sont maintenues à une température optimale grâce à un circuit d'eau de refroidissement. En fait, ces baies sont composées de cartes de calcul rangées dans des racks et reliées entre elles par des tuyaux d’eau. L'eau refroidit les serveurs en récupérant la chaleur qu’ils émettent et les maintient à une température optimale pour assurer leur fonctionnement. Grâce à la technologie et à l’intensité des calculs qui ne s’arrêtent jamais, la température de l’eau est ainsi constamment maintenue à 60°C.

Dalkia récupère la chaleur de cette eau via un échangeur thermique pour fournir à l’hôpital de Mercy (à Ars-Laquenexy) cette énergie vertueuse.

"Il est possible d'installer jusqu'à 20 serveurs par emplacement, l'idéal étant une chaudière numérique par bâtiment", a expliqué Michel Nisio, directeur commercial santé chez Dalkia, lors des journées Hopitech qui se sont déroulées à Poitiers début octobre.

"La totalité de la chaleur est récupérée grâce à ce système. La puissance de ces serveurs est de 10 kW de production thermique pendant 8.000 h/an", a-t-il ajouté.

Un ballon de stockage est installé au cas où la production de chaleur dépasse un certain seuil. Ainsi, soit la chaleur part directement sur le réseau soit elle est stockée dans ce ballon de stockage.

Inaugurée en juillet 2018, cette chaudière numérique est une idée originale. C'est un projet issu d'un partenariat entre le CHR, la start-up Tresorio, et Dalkia. Tresorio en est le propriétaire, il est également le titulaire des abonnements. Dalkia gère la maintenance de ce matériel et assure l'interface et les travaux. Quant à l'hôpital de Mercy, c'est lui qui a autorisé l'installation, a participé aux coûts d'installation, et a mis à disposition un local ventilé et accessible. Au final, c'est lui qui bénéficie de l'énergie renouvelable.

Techniquement, le pilote fonctionne à 100% et cela depuis son installation. "Nous attendons la fin de l'année pour transmettre des résultats chiffrés", a précisé Michel Nisio.

L'investissement est principalement réalisé par Tresorio et par Dalkia, "la participation financière de l'établissement reste très faible", a complété le directeur commercial.

L'intérêt de ce système réside dans le fait qu'il occupe peu de place et permet d'optimiser l'énergie de récupération. "La chaudière occupe environ 5 m² et a juste besoin d'un peu d'espace au niveau des bâtiments techniques", a-t-il fait remarquer.

A noter que Dalkia prévoit d'installer un nouveau pilote, cette fois au niveau d'un Ehpad.

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions