TecHopital.com

 

Au CHU de Poitiers, une salle multimodale scanner-biplan pour accélérer la prise en charge des AVC

Crédit: IHF
Crédit: IHF

PARIS, 20 mai 2021 (TecHopital) - Devant l'explosion du nombre de thrombectomies, le CHU de Poitiers, centre de référence en Poitou-Charentes en radiologie interventionnelle, a décidé de changer sa salle biplan en une salle multimodale scanner et biplan, grâce au travail en collaboration des ingénieurs biomédicaux et des ingénieurs travaux de l'établissement.

Le CHU de Poitiers a décidé de renouveler sa salle de radiologie interventionnelle, une salle biplan datant de 2006, en s'appuyant sur le projet médical de la radiologie et en prenant en compte l'évolution des pratiques.

"Constatant une forte augmentation de l'activité en radiologie interventionnelle depuis 10 ans, notamment due à l'explosion du nombre de thrombectomie, nous sommes partis sur un nouveau concept: une salle multimodale biplan-scanner polyvalente. Cette solution est progressivement apparue comme la plus adaptée", a expliqué Geneviève Gaschard, directrice technique du biomédical au CHU de Poitiers, lors des Journées nationales d’études et de formation de l'association des Ingénieurs hospitaliers de France (IHF) organisées en visioconférence fin mars-début avril.

Le projet est issu d'une collaboration entre ingénieurs biomédicaux et ingénieurs travaux de l'établissement. Il consiste au "passage d'une salle monoplan à une salle biplan puis à la construction d'une nouvelle salle interventionnelle." Le projet de renouvellement a ainsi été inscrit dans le volet radiologie interventionnelle du projet de pôle 2019-2023.

Il est aussi issu

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda