Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

Bio-Scan*, une lampe UV permettant d'éliminer bactéries et virus des surfaces

Crédit: Bio-UV Group
Bio-Scan* est une solution, développée dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, de désinfection des surfaces par UV-C, mise au point par la société montpelliéraine Bio-UV Group.

Le système est constitué d'une lampe de type néon, à appliquer sur tous types de surfaces, et permettant d'éliminer virus et bactéries.

"Le design du prototype sera amené à évoluer. Nous envisageons de fabriquer une lampe de 30 cm de large contre 50 cm pour le modèle actuel", a précisé à TecHopital, Coralie Mazauric, responsable marketing de l'entreprise spécialisée dans le traitement des eaux par UV.

Actuellement, "la quasi-totalité des procédures d’hygiène et de désinfection se font avec des produits à base de chlore, alcool, formaldéhyde, ammonium quaternaire", fait remarquer l'entreprise dans un communiqué publié le 18 mai, avant de poursuivre: "Ces méthodes sont dommageables pour la santé et l’environnement et les protocoles mis en place actuellement augmentent les doses, ce qui peut impacter les matériaux en contact et les personnes exposées aux produits chimiques. Les UV-C quant à eux ne requièrent que la protection des yeux et de la peau pour l’opérateur. Ils sont sans chimie et ne génèrent aucun effet secondaire".

Les performances du système ont été évaluées par deux séries de tests démontrant des niveaux d’abattements de 4 logs sur les virus et de 5 logs sur les bactéries, représentant respectivement un niveau de 99,99% (1 pour 10.000) pour les virus et de 99,999% (1 pour 100.000) pour les bactéries.

Le procédé a été certifié par l'Afnor selon la norme NFT 72-281, suivant un protocole mis en place par le laboratoire Biofaq et par C4 Diagnostics, biotech française spécialisée dans le diagnostic des maladies infectieuses.

Sa mise sur le marché qui devrait être assurée dès fin mai "interviendra à un prix de vente public de l’ordre de 1.300 € HT", est-il indiqué dans le communiqué.

"Les premiers systèmes seront disponibles d'ici fin mai et nous prévoyons d'en produire un millier d'ici fin juin", a indiqué la responsable marketing.

"S’adressant en priorité aux professionnels des secteurs médicaux et paramédicaux (personnels hospitaliers, médecins de ville, Ehpad, dentistes, kinésithérapeutes, pompiers, Samu, etc.), Bio-UV Group cible également des secteurs tels que l'hôtellerie, la restauration, les transports, le nettoyage, les entreprises, les industries ou encore les commerces."

Enfin, plusieurs produits sont en cours de développement dont un système de désinfection par ozone pour les surfaces humides.

gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda