Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Une Unité centrale de production alimentaire intégrée au menu du nouveau CHR d’Orléans

Intégrer une UCPA au sein même du futur hôpital répond à des enjeux stratégiques.
Intégrer une UCPA au sein même du futur hôpital répond à des enjeux stratégiques.

AMIENS, 30 octobre (Direct Hôpital) - Le nouveau CHR d’Orléans, qui ouvrira ses portes fin 2015-début 2016, a fait le choix d’une Unité centrale de production alimentaire (UCPA), intégrée au sein même de l’établissement et non externalisée, contrairement à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille. Pierre Lefebvre, ingénieur restauration, en a expliqué les avantages et les inconvénients, dans le cadre d’Hopitech, début octobre à Amiens.

Le nouvel hôpital d’Orléans (situé sur le même site que l’ancien), ce sera "210.000 m² reliant 5 pôles dotés de 1.300 lits, une UCPA de 3.000 m² assurant 7.000 repas par jour, un self du personnel de 500 places assises, 20 plateformes logistiques réparties dans les 5 pôles, 30 Transports Automatisés Lourds (TAL) en circulation pour les  livraisons et les retours des armoires et chariots, 2 tunnels de lavage pour les chariots repas, ainsi que les armoires blanchisserie et hôtelières pour le magasin central", indique-t-il en préambule.

"Intégrer une UCPA au sein même du futur hôpital répond à des enjeux stratégiques", souligne l’ingénieur.  En effet, ce type d'implantation est davantage fonctionnel en raison d’une plus grande proximité, plus économique, avantageux d’un point de vue social (pas de changement pour le personnel, ni de trajet supplémentaire à effectuer) et plus satisfaisant en termes de qualité et d'environnement (l’UCPA s’inscrivant dans une structure certifiée HQE).

En revanche, il existe des contraintes architecturales: l’UCPA étant positionnée au sous-sol d’un bâtiment de 4 étages, cette configuration laisse "des zones aveugles peu agréables pour les agents répartis sur trois niveaux". Par ailleurs, cette structure ne se situe pas au même niveau que le self du personnel, ce qui complique la tâche. Enfin "l’aire de lavage et de désinfection des chariots étant au sous-sol, le détachement du personnel n’est pas facile à gérer", relève le responsable.

Le projet restauration/hôtelier du CHR d’Orléans a retenu "la gestion de l’office hôtelier par un agent de plateau sur les 20 plateformes, chacun restant dans son service (ce qui correspondait à une forte volonté de la direction), le traitement de la vaisselle dans les offices, la gestion des stocks par système plein-vide, et l’acheminement des chariots aux portes de chaque service, ce qui évite au personnel soignant de se déplacer" , liste Pierre Lefebvre.

Au total, les avantages d’une UCPA au sein de l’hôpital sont nombreux :

  • une centralisation de l’assemblage des plateaux repas,
  • l’automatisation du transport des navettes avec acheminement par rail,
  • une professionnalisation de la fonction hôtelière,
  • l’implication du personnel soignant dans la distribution des repas, avec la notion que "le repas est un soin",
  • l’absence de retour de vaisselle, à l’exception des plateaux,
  • une mise en commun des locaux, avec à la clé "une diminution des coûts de structure, de maintenance, d’équipements et de logistique", atteste l’ingénieur.

Toutefois, la multiplication des tâches de préparation des chariots de petits-déjeuners et de laverie, ainsi que les opérations de dépannage sur les équipements représentent une contrainte non négligeable, avec une gestion accrue pour les produits lessiviels et des tensions en cas d’absentéisme.

C'est pourquoi, il est prévu au CHR d’Orléans de créer "un pôle d’absentéisme pour le remplacement en urgence des agents absents", informe Pierre Lefebvre. "Il faudra une centaine d’agents supplémentaires d’ici 2015, notamment pour la gestion des plateaux et des tortues (TAL), au minimum deux agents matin et soir et 4 par pôle, ce qui nécessitera des embauches et des redéploiements d’effectifs", conclut-il./ar

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda