Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

CHU de La Réunion: le site Nord a réduit ses consommations d'énergie au niveau de 2007

SAINT-DENIS (La Réunion), 3 septembre 2014 (Direct Hôpital) - Le CHU de La Réunion s'est félicité la semaine dernière dans un communiqué d'avoir réussi à réduire les consommations d'énergie de son site Nord (Saint-Denis) à leur niveau de 2007.

Contacté par l'APM, le directeur général du CHU, David Gruson, a rappelé que le CHU avait engagé une stratégie de développement durable sur ses différents sites.
 
Sur le site Félix Guyon à Saint-Denis, "l'optimisation énergétique déployée depuis 27 mois" porte "ses fruits" car, "que ce soit en termes de consommation d'électricité, d'eau ou de fuel", l'hôpital a "totalement respecté ses objectifs d'économies, tout en maintenant son fonctionnement", explique le CHU.
 
La consommation d'électricité a chuté de 17,4% par an soit une économie sur les 24 derniers mois de 8,85 GWh.
 
"Grâce à cette optimisation, l'hôpital Félix Guyon a retrouvé son niveau de consommation de 2007 (20 GWh/an) alors que sur la même période ses surfaces étaient augmentées de 35% (+23.000 mètres carrés de nouveaux services livrés dans le cadre de la seconde tranche de l'opération de restructuration bloc principal)", souligne l'établissement.
 
Les consommations en eau potable et en fuel ont chuté respectivement de 45% et 16% par an sur les deux dernières années, ce qui correspond à une économie de 134.000 mètres cubes d'eau et 75.500 litres de fuel.
 
Avec ces actions d'optimisation, le site Félix Guyon a été le premier hôpital de France (et la 39ème entreprise) à être certifié ISO 50001 le 12 décembre 2013, rappelle le CHU.
 
David Gruson a expliqué à l'APM que les équipes du site Nord avaient notamment proposé une réinternalisation en 2013 de la gestion de la climatisation, du froid et du chauffage, qui avait été externalisée trois années auparavant. Ce projet passe par un suivi du pilotage des consommations sur le site, un arrêt de la climatisation ou du chauffage quand ils ne sont pas utiles et une sensibilisation des personnels.
 
Le directeur général du CHU a salué des effets "significatifs".
 
S'agissant du site Sud à Saint-Pierre, le CHU a fini la phase d'étude technique d'un projet visant à capter l'eau froide en profondeur, appelé "Sea water air conditioning" (Swac), a-t-il rapporté. La Réunion souhaite porter ce projet pilote en développement durable.
 
Le CHU entend par ailleurs développer des filières d'approvisionnement plus locales. A cet effet, David Gruson a indiqué qu'une stratégie du bon achat avait été adoptée il y a trois mois auprès des très petites entreprises (TPE) et petites et moyennes entreprises (PME) locales. Le CHU veut également soutenir l'approvisionnement évitant les circuits longs.
 
S'agissant des économies, elles ont été estimées à 1 million d'euros sur le site Nord. Le budget du CHU s'élève au total à 600 millions d'euros, rappelle-t-on.
 
Pour le site Sud, David Gruson table sur 3 millions d'euros si le projet de Swac est mis en oeuvre.
 
Le CHU travaille par ailleurs avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) sur le développement du photovoltaïque, pour lequel un programme est déjà en cours sur le site Sud.
 
cb/ab/
 

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda