Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Clinique Pasteur à Toulouse : une baisse de l’émission du gaz à effet de serre de 33%

crédit : clinique Pasteur
crédit : clinique Pasteur

TOULOUSE, 2 août 2018 (TecHopital) – Dans son rapport d’activités "responsabilité sociale des entreprises (RSE) 2017", publié mi-juillet, la clinique Pasteur à Toulouse dresse le bilan des actions en faveur du développement durable mises en place dans l’établissement ces 10 dernières années.

Entre 2009 et 2017, la clinique a enregistré une diminution de 32% de la consommation d’eau en litre par jour d’hospitalisation, pour tous les bâtiments de la clinique (Pasteur et Atrium). L’objectif était d’atteindre 335 litres par jour d’hospitalisation, l’objectif a été dépassé par le bâtiment Pasteur de l’établissement, est-il ainsi précisé dans le rapport d'activités RSE.

Plusieurs actions avaient été mises en place pour réduire la consommation d’eau, notamment l’installation de nouveaux compteurs d’eau en 2017 sur la restauration et la stérilisation.

L’établissement a identifié plusieurs objectifs pour 2018 :

  • descendre à 300 litres par jour d’hospitalisation (pour les bâtiments Pasteur et Passerelle), soit une réduction de 48% par rapport à 2008.
  • descendre à 160 litres par jour d’hospitalisation pour le bâtiment Atrium, soit une diminution de 17% par rapport à 2011.
  • concernant l’hospitalisation à domicile (HAD), l’établissement vise une diminution de la consommation pour atteindre 10 litres, par jour d’hospitalisation.

Une consommation d’électricité réduite de 55%

En termes de consommation d’énergie, entre 2008 et 2017, la consommation brute de gaz par jour d’hospitalisation est passée de 64 kWh à 46 kWh (pour le bâtiment Pasteur), soit une diminution de 28%. "En 2017, on constate une augmentation de la consommation de gaz entre 2016 et 2017. Cette augmentation est en lien avec l’augmentation de l’établissement avec l’ajout de 11.000 m² à chauffer (bâtiment Passerelle). Pour tenir compte de ce paramètre, il a été décidé de revoir à la hausse la cible 2018 qui sera de 55 kWh pour le bâtiment Pasteur/Passerelle", est-il détaillé dans le rapport.

Pour le bâtiment Atrium, la diminution de la consommation en gaz brute atteint 63%. Quant à sa consommation d’électricité, elle a été divisée par plus de 2, avec une diminution de 55% de la consommation entre 2011 (64kWh/j d’hospitalisation) et 2017 (45,8 kWh/j d’hospitalisation).

Depuis 2009, plusieurs équipements ont été mis en place pour réduire la consommation d’énergie, à commencer par le remplacement des chaudières de la chaufferie principale par des chaudières à condensation en 2009. "La distribution de notre réseau de chauffage [a été modifiée] pour passer d’un débit fixe à un débit variable qui va fluctuer en fonction de la demande de température dans nos locaux".

Des réduits de nuit ont aussi été mis en place sur l’ensemble des centrales à traitement d’air pour "éviter un fonctionnement normal 24h/24".

Dans le bâtiment Atrium, des LED, moins énergivores, ont été installées.

Réduction des Dasri en triant mieux

"En 2009, la constatation a été faite que de nombreux déchets non dangereux (OM) étaient mélangés avec les déchets d’activités de soins à risque infectieux (Dasri) dans les contenants réservés à ces derniers. De même, le verre ‘médical’ était éliminé en Dasri alors qu’aucune présence de micro-organisme pathogène ne s’y trouvait. C’est pourquoi en 2009 un travail a été mené sur la réduction du gisement Dasri. En 2017, la clinique a atteint le nombre de 30 déchets différents triés", rapporte l’établissement.

Il est aussi précisé dans le rapport que 70% des typologies de déchets sont destinées à être valorisées, totalement ou partiellement, dans différentes filières. Par exemple, "les gobelets en plastique sont utilisés pour la fabrication de liner de piscine ou l’huile alimentaire est régénérée en biofuel".

"Nos principaux déchets, les déchets industriels banals (DIB) et les Dasri sont tous les deux éliminés en unité de valorisation énergétique (UVE) via une incinération. Par exemple, le traitement de nos Dasri à l’UVE […] permet une production d’eau chaude utilisée notamment pour le chauffage urbain des quartiers du Mirail, de la Reynerie et de Bellefontaine."

Onze filières gratuites permettent aussi de donner une seconde vie aux déchets : instruments d’écriture, lunettes et appareils auditifs sont envoyés à des associations caritatives. "Le matériel et les équipements médicaux obsolètes ou en fin de vie sont [quant à eux] envoyés à des associations pour les pays en voie de développement."

Réduire les émissions de gaz à effets de serre

Membre du comité de développement durable en santé (C2DS), la clinique s’inscrit dans la campagne "Two for ten" qui vise à réduire l’émission de gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020. En 2009, la clinique a émis 16.768 tonnes d’équivalents CO2, soit environ 5.300 vols allers-retours Paris-New-York. Entre 2009 et 2015, l’émission de CO2 a baissé de 33,7%, passant de 187 kg d’équivalent CO2 par jour d’hospitalisation à 124 kg en 2015.

Un hôtel à insectes et un abri à chauve-souris au service de la biodiversité
En parallèle d’un meilleur tri des déchets et d’actions contre le gaspillage énergétique, l’établissement a aussi mis en œuvre des projets en faveur de la biodiversité. En 2014, la clinique a créé un jardin sur le toit d’un des bâtiments, où sont cultivés une trentaine de légumes. En 2015, un hôtel à insectes et un abri à chauve-souris ont été installés, en faveur de la biodiversité.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions