TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Comment la restauration a fait face au Covid aux hôpitaux de Strasbourg et d'Orléans

Crédit: Geneviève De Lacour/TecHopital
Crédit: Geneviève De Lacour/TecHopital

(Par Geneviève De Lacour, aux assises de l'Udihr)

POITIERS, 7 octobre 2020 (TecHopital) - Les responsables de la restauration des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) et du centre hospitalier régional (CHR) d'Orléans ont présenté lors des assises de l'Udihr à Poitiers leur stratégie pendant la crise sanitaire, le premier réduisant drastiquement la production pour parer à l'éventuel absentéisme de ses agents, le second essayant de maintenir, autant que possible, une activité constante.

"Le 11 mars, sur décision de la cellule de crise" des HUS, "nous avons dû fermer les salles à manger", a expliqué Laurent Trasrieux, responsable restauration des HUS.

Le plan banc a été déclenché le 12 mars.

"En 2 jours, nous avons dû développer la vente à emporter, avec la mise en place d'une maison pour 2,50 €. Cette formule a bien plu surtout qu'à cette période, il faisait beau", a-t-il indiqué.

"Avant même l'annonce de la fermeture des établissements scolaires, nous avons mis en place des actions de prévention pour pallier le risque d'absentéisme du personnel. Sur les 200 personnes travaillant à la restauration des HUS, nous avons décidé de recenser tous les parents d'enfants de moins de 11 ans", a poursuivi le responsable.

Le 17 mars, des procédures dégradées ont été mises en place, et "nous avons réalisé un menu Covid sur une semaine, avec seulement des produits rapides à mettre en place. Nous avons voulu réduire drastiquement la charge de travail pour être prêts en cas d'absentéisme massif. Il existait une telle incertitude, la peur de ne pas pouvoir produire était présente."

L'idée du responsable de la res

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait