Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter
http://www.canyon.fr/

Coronavirus: un guide méthodologique précise l'organisation des établissements de santé

Crédit : Fotolia
Crédit : Fotolia

PARIS, 18 mars 2020 (TecHopital) - Le ministère a publié un guide méthodologique de "préparation à la phase épidémique de Covid-19" à destination, entre autres, des établissements de santé, précisant le rôle des 183 établissements habilités Covid-19 mais aussi la protection des professionnels de santé, les moyens matériels pour la réanimation et la chaîne logistique à adapter.

Ce guide, daté du lundi 16 mars, vient "compléter le premier opus par un second afin de disposer d'éléments d'organisation opérationnels pour mettre en œuvre la stratégie d'atténuation des effets de la circulation active, voire très active du virus Covid-19 sur le territoire (phase épidémique)", écrit le ministère des solidarités et de la santé en introduction.

Le guide propose des solutions d'organisation au regard notamment du risque de saturation du Samu/Centre 15.

Il vise également à "définir le cadre d'intervention de chacun des établissements de santé Covid-19 (1re et 2e lignes) et les moyens de coopération et de coordination entre ces établissements pour permettre de façon rapide une prise en charge en cascade des patients Covid-19 éligibles à la filière d'aval".

Renforcement des Samu/Centres 15, gestion des appels

Il est demandé que tout établissement de santé, siège d’un Samu/Centre 15, se mette en posture de répondre à l'afflux d'appels. Il s’agit notamment d’étudier la faisabilité en termes techniques (informatique, radio, téléphonie), logistiques (locaux) et de ressources humaines dans chaque Samu/Centre 15.

L’augmentation des capacités de régulation nécessite de prévoir et d’organiser une possibilité d’accroissement des moyens informatiques. "Il est ainsi nécessaire de prévoir des postes de travail équipés informatiquement (logiciel du Samu/Centre 15) auxquels on peut avoir recours en urgence et les moyens informatiques de gestion de téléphonie.

L’autocommutateur sécurisé du Samu-Centre 15 doit "recevoir un nombre plus important d’appels. Cette augmentation doit être quantifiée, en lien avec l’opérateur téléphonique".

En matière de logistique, "les locaux doivent être suffisamment spacieux pour pouvoir être équipés en urgence pour une augmentation des postes de travail. Il est rappelé que la cellule de crise du Samu/Centre 15 doit être distincte de celle de l’établissement".

183 établissements de santé habilités Covid-19

Actuellement, 183 établissements de santé habilités Covid-19 de 1re et 2e ligne sont mobilisés, en première intention, pour la prise en charge des cas de Covid-19 avec des capacités d’accueil d’urgence, d’infectiologie, de soins continus et de réanimation.

Cette organisation permet de disposer d’au moins un établissement de santé par département sur le territoire national capable d’accueillir et de prendre en charge des malades présentant des signes de sévérité ou de gravité.

Ces établissements de santé de 1re ligne assurent notamment la coordination de la prise en charge des patients Covid-19, en apportant une expertise et un appui méthodologique. Ils coordonnent l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme de formation court pour permettre la prise en charge des patients: procédure d’accueil des patients, protocole d’identification rapide Covid-19, protocole de prélèvement, parcours patient.

Quant aux établissements de 2e ligne, ils complètent l’offre de soins de 1re ligne en cas d’augmentation du nombre de patients à prendre en charge.

L’organisation interne mise en place par ces établissements doit être la suivante:

  • mise en place d’un circuit interne sécurisé dédié d’accueil et de prise en charge des patients Covid-19 et hospitalisation dans des chambres d’isolement
  • réalisation du diagnostic microbiologique et des examens de biologie courante dans lesconditions de biosécurité requises
  • coordination inter-établissements pour venir en appui, en tant que de besoin, auxétablissements de 1re ligne
  • mise à disposition, en quantités suffisantes, des équipements de protection individuelsnécessaire à la prise en charge de ces patients.

Un arrêt des systèmes de ventilation/climatisation de la chambre dans laquelle le patient aura été isolé, sera effectué de façon obligatoire si l’air est recyclé. Un système de traitement de l’air spécifique n’est pas indispensable. Il sera néanmoins nécessaire de vérifier l’absence de surpression ou de recyclage de l’air ailleurs dans le bâtiment. Une chambre isolée avec un renouvellement régulier d’air naturel (ouverture régulière de la fenêtre) peut également permettre une prise en charge adaptée en hospitalisation complète (hors secteur réanimation).

La protection et l’hygiène des professionnels de santé

Les professionnels de santé en contact direct avec les patients suspects, possibles ou confirmés doivent disposer d’une formation locale ou d’un rappel des techniques d’habillage et de déshabillage par l’équipe opérationnelle d’hygiène.

Il peut être utile de faire appel à un "observateur" lors des phases d’habillage et déshabillage afin de sécuriser les processus et superviser le bon déroulement des procédures d’habillage et de déshabillage. Cet "observateur" aura pour mission de surveiller l’exposition à un risque des professionnels de santé.

Les masques de protection respiratoire de type FFP2 sont réservés aux professionnels de santé pratiquant des soins invasifs. Il s’agit essentiellement de soins réalisés au sein des services de réanimation ou de soins intensifs.

Les auteurs de ce guide rappellent que pour être efficace, le masque FFP2 doit être bien ajusté et étanche. En cas de mauvais ajustement, des fuites peuvent entraîner l’inhalation de particules en suspension dans l’air et rendre l’appareil inefficace. Il est donc nécessaire que les professionnels de santé soient formés à leur usage: mise en place du masque et retrait du matériel.

Chacun des professionnels de santé devra effectuer un test d’étanchéité lors de la mise en place du masque FFP2. Les masques doivent être immédiatement évacués après leur retrait via la filière des déchets d'activités de soins à risque infectieux (Dasri). Lorsqu’un masque est mouillé ou souillé, il est nécessaire d’en changer immédiatement.

Enfin, il est important que les établissements de santé assurent un suivi précis des professionnels de santé chargés de la prise en charge directe des patients Covid-19. Des outils d’enregistrement des jours et horaires de présence sur le lieu de travail sont nécessaires afin de tracer de façon satisfaisante ces professionnels de santé. Ce dispositif permettra de disposer d’un historique des personnes contacts en cas de besoin.

Les moyens matériels pour la réanimation

Les équipements minimums nécessaires à une très forte augmentation des capacités, incluent par patient pris en charge: un moniteur, un respirateur, des seringues électriques, un système d’aspiration, etc.

Un doublement des capacités des services de réanimation implique un doublement des consommables et des produits pharmaceutiques. Le fonctionnement des respirateurs nécessite que soient examinées les conditions d’alimentation en oxygène (livraison, débit des installations, etc.).

Un suivi régulier doit être réalisé au sein du service de réanimation comme de l’établissement et toute pénurie anticipée doit donner lieu à une alerte auprès de l’agence régionale de santé (ARS).

Concernant l’utilisation d’oxygénation extra corporelle (ECMO), le recours à cette technologie semble ne pas être très important en Chine et plus récemment en Italie. "Les 91 établissements actuellement équipés semblent correspondre aux besoins anticipables à ce jour", notent les auteurs de ce guide.

Une chaîne logistique à adapter

L’organisation de la chaîne logistique de chaque établissement de santé (achat, restauration, gestion de stocks et sécurité) doit être adaptée afin d’assurer un approvisionnement sécurisé et dimensionné des moyens nécessaires à la prise en charge des patients Covid-19.

L’évaluation des stocks est essentielle. Par exemple, il pourra être envisagé de mettre en place une procédure ad hoc pour reconstituer de façon régulière les consommables afin de disposer, au besoin, des approvisionnements nécessaires à des fréquences plus courtes.

En outre, l’ensemble des acteurs impliqués dans la chaîne logistique doit s’approprier les mesures particulières à mettre en œuvre dans le cadre de l’épidémie. Par exemple, les services de brancardage doivent s’assurer des circuits à suivre pour permettre un confinement des patients pris en charge.

Un rappel des doctrines d’utilisation des équipements de protection et des fréquences d’utilisation est nécessaire par l’équipe opérationnelle d’hygiène.

Une vigilance sera accordée à la surveillance des stocks d’équipements de protection et notamment le stock de masques chirurgicaux et masques FFP2.

Guide méthodologique de préparation à la phase épidémique de Covid-19

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.journees-ihf.com/
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions