Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

Covid-19: l'AP-HM va ouvrir 17 nouveaux lits de réanimation et soins continus

L'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) va ouvrir progressivement 17 lits de réanimation et de soins continus supplémentaires d'ici à 15 jours pour face à l'augmentation des admissions de patients Covid-19, a indiqué la direction générale mercredi 9 septembre à APMnews/TecHopital.

Ce jour-là en milieu d'après-midi, l'institution prenait en charge 113 patients atteints de Covid-19 dont 25 en réanimation, contre 109 patients dont 22 en réanimation lundi 7 septembre après-midi (pour une capacité de 123 lits Covid dont 27 de réanimation).

Sur les 17 nouveaux lits de réanimation et de soins continus, 6 lits étaient déjà ouverts mercredi 9 septembre après-midi, pour une capacité de réanimation désormais portée à 33 lits. Les capacités de médecine Covid ont également été augmentées pour atteindre 140 lits.

Des recrutements sont en cours pour accompagner cette montée en charge "sans déprogrammer" les autres activités. "Douze infirmiers et 9 aides-soignants ont déjà été recrutés", a précisé la direction générale.

Les admissions en réanimation ont été multipliées par deux "en 8 jours". Le 14 août, l’AP-HM "comptait 21 patients Covid hospitalisés dont 3 en réanimation", souligne-t-elle dans un communiqué.

Sur les 1.500 appels quotidiens au Samu des Bouches-du-Rhône actuellement enregistrés, "150 concernent le Covid". Parmi ces 150 appels, "3 déclenchent une intervention Smur". Et sur les "600 passages par jour aux urgences", 27 sont liés au Covid, rapporte l'institution.

Les patients en réanimation sont répartis entre l'hôpital Nord et la Timone. Les hospitalisations sont essentiellement concentrées au pôle des maladies infectieuses et tropicales de l'AP-HM, localisé à l'institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection.

La cellule de crise "se réunit trois fois par semaine", et "des points biquotidiens" entre la direction générale et les médecins sont organisés pour gérer notamment les stocks de matériels et les ressources nécessaires à l'ouverture de lits.

syl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda