Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Covid-19: l'ARS Hauts-de-France demande aux hôpitaux d'armer rapidement 96 nouveaux lits de réanimation

L'agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France a demandé aux hôpitaux "d’engager sans attendre les déprogrammations et reprogrammations nécessaires" pour fournir matériel et personnel pour 96 lits supplémentaires de réanimation "pouvant être mobilisés dans les 48 heures" afin d'anticiper l'accueil des patients Covid, selon un communiqué diffusé le 21 octobre.

"Cette mesure vise à anticiper l'afflux de patients Covid des prochains jours, en plus du nombre important de patients non Covid déjà pris en charge en réanimation", a expliqué l'ARS.

Cette dernière prévient que la tendance est à "une augmentation rapide et très significative du nombre de cas de Covid-19", et ce "depuis plusieurs jours et semaines", ce qui "va se traduire dans les prochaines semaines par une hausse des patients en réanimation".

L'objectif de cette hausse capacitaire en réanimation est à la fois d'"assurer la bonne prise en charge des patients Covid" et des "patients non Covid" dans les jours à venir, complète l'ARS.

Cette dernière souligne que, depuis le début de l'épidémie de Covid-19, elle effectue avec tous les services de réanimation "un suivi quotidien des capacités et de leur occupation". Les établissements sont chargés "d'identifier le nombre de lits de réanimation qu’ils sont en capacité d'armer dans les 48 heures grâce aux déprogrammations partielles".

Le nombre de personnes prises en charge en milieu hospitalier dans les Hauts-de-France pour Covid-19 a fortement crû ces derniers jours.

"L’accélération de la circulation du virus se traduit depuis plusieurs semaines par une augmentation continue du nombre de patients qui nécessitent une prise en charge en réanimation. Le nombre de patients hospitalisés et pris en charge en réanimation augmente de façon continue depuis mi-septembre", a analysé l'ARS dans son communiqué.

jyp/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda