Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CHU de Lille a acquis un séquenceur très haut débit, en collaboration avec le CHU d'Amiens

Le CHU de Lille a doté son pôle de biologie pathologie génétique d'un séquenceur à très haut débit "qui sera utilisé au bénéfice de patients présentant une maladie génétique constitutionnelle ou un cancer [...] ou encore d’orienter la prise en charge thérapeutique", annonce-t-il dans un communiqué transmis le 2 décembre.

Ce matériel est capable d'analyser jusqu'à 48 génomes de patients simultanément.

"Le diagnostic des maladies génétiques constitutionnelles et de nombreux cancers nécessite de recourir à des analyses moléculaires de plus en plus larges et approfondies du génome, utilisant des équipements toujours plus performants. Les anomalies identifiées grâce à ces analyses conditionnent la nature et l’efficience de la prise en charge du patient", précise le CHU.

Cette acquisition d'un coût de 1 million d'euros (M€) a été intégralement financée par l'agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France, précise le CHU, qui explique avoir, avec son homologue d'Amiens, "choisi d'unir leur expertise pour faciliter l'accès à la population des Hauts-de-France à cette technologie".

"Le CHU de Lille et le CHU d’Amiens ont construit et présenté à l’ARS un projet 'pilote' d’introduction progressive à la technique de séquençage très haut débit dans le parcours de soins de la région Hauts de France [...] Ce projet, coopératif à l’échelle de la région, s’appuie sur l’expertise synergique des CHU d’Amiens et de Lille dans ces domaines, et de leurs partenaires régionaux", ajoute le CHU de Lille auprès d'APMnews/TecHopital.

bd/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda