TecHopital.com

 

https://www.lesjardinsdhippocrate.com

Déchets radioactifs: exemple d'un protocole de "gestion du patient radioactif"

Local de stockage des écobox des déchets radioactifs (Séverine Gabory CH Eure Seine)
Local de stockage des écobox des déchets radioactifs (Séverine Gabory CH Eure Seine)

A l'occasion des dernières rencontres des personnes compétentes en radioprotection (PCR) qui se sont tenues à Issy-les-Moulineaux les 8 et 9 novembre, Séverine Gavory, du centre hospitalier Eure Seine, est venue présenter le protocole de "gestion du patient radioactif" mis en place après plusieurs alertes à la radioactivité sur des déchets ménagers.

Arrivée en 2012 en tant que PCR à l'hôpital Eure Seine, Séverine Gabory est aussitôt mise à contribution pour la gestion des déchets radioactifs. En effet, le responsable de la plateforme déchets des services d'hospitalisation l'informe que le portique de détection de la radioactivité sonne régulièrement (une à deux fois par mois). Il s'inquiète pour la radioprotection des manutentionnaires et pour d'éventuelles amendes de la part des usines d'incinération. Par ailleurs, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui a opéré un contrôle du bloc opératoire a relevé qu'il n'existait pas de protocole de gestion des déchets radioactifs.

Trouver d'où vient la radioactivité

Le centre hospitalier Eure Seine est constitué de deux sites, Evreux et Vernon. "Aucun des deux sites ne dispose d'un service de scintigraphie en interne, mais l'hôpital d'Evreux accueille un service de médecine nucléaire libéral qui dispose de sa propre PCR", explique Sévérine Gabory. Les "patients radioactifs" de l'hôpital sont de plusieurs origines, mais peu nombreux. Certains, un à deux patients par semaine, passent une scintigraphie dans le service libéral avant de revenir en

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda