TecHopital.com

 

Des millions de masques FFP2 potentiellement dangereux rappelés par SPF (presse)

Crédit: SPF
Crédit: SPF

PARIS, 3 juin 2021 (TecHopital) - Santé publique France (SPF) a, selon un article de Médiapart publié le 31 mai, décidé de rappeler près de 17 millions de masques FFP2 au graphène distribués aux établissements de santé et médico-sociaux depuis avril 2020, au motif qu'ils sont suspectés d'être toxiques pour la santé humaine.

"Dans l'attente de l'évaluation de l'éventuel risque lié à la présence de graphène dans ces masques", SPF demande, dans son alerte mise en ligne le 25 mai  sur le site l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), aux établissements de santé et médico-sociaux de ne plus utiliser les masques FFP2 au graphène, labellisés "Biomass Graphene", achetés en avril 2020 au fabricant chinois Shandong Shengquan New Materials (modèles SNN200647, SNN70369B et SNN70370B).

"Si les masques ont été redistribués, identifier les structures concernées et transférer le courrier ainsi que le formulaire afin que chaque structure indique les éventuelles quantités détenues. Santé publique France vous tiendra informé de la conduite à tenir", est-il précisé dans l'alerte de SPF.

Selon les informations de Mediapart, 17 millions de masques FFP2 "Biomass Graphene" auraient été distribués dans les établissements de santé par SPF. Dans un cour

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda