Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

Dix projets de production de matière première pour masques sanitaires vont être subventionnés par Bercy

Dix projets de production française de matière première pour masques sanitaires ont été retenus dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI), a annoncé le 8 octobre la ministre déléguée chargée de l’industrie, Agnès Pannier-Runacher, dans un communiqué.

Les entreprises seront subventionnées dans la limite de 30% de leur projet d’investissement, ce qui représente un financement total de 18 millions d'euros.

Cet appel à manifestation d'intérêt (AMI), lancé en avril, visait à "développer les lignes de production de matières premières filtrantes qui permettent la confection de masques de protection (chirurgicaux, FFP1, FFP2 ou FFP3)" pour renforcer les capacités de production.

L'objectif était d'identifier des lignes de fabrication de cette matière (appelée meltblown), des lignes de fabrication de membranes par électrofilage, qui permettent de charger électrostatiquement le meltblown, et des lignes de fabrication de matériaux innovants.

Dans les dix projets retenus, trois sont situés en Bretagne (la Coop des masques, Lydall et M3 Sanitrade), deux dans le Grand Est (Berry et Pritechnic), deux en Auvergne Rhône-Alpes (Savoy International et Texinov), un dans les Hauts-de-France (Fitexin - Lainière Santé - Groupes Chargeurs), un en Bourgogne-Franche-Comté (Meltblo) et un en Normandie (Arkema).

Bercy estime que ces initiatives permettront de générer près de 250 emplois.

Les entreprises ont été sélectionnées sur "l'aspect stratégique du projet", qui inclut le niveau d'investissement et de création d'emploi, les perspectives économiques de l’activité concernée et la création de valeur induite par le développement envisagé ou l’impact du projet eu égard aux enjeux de souveraineté de la production de masques.

Les autres critères regardés étaient notamment la solidité financière de l’entreprise et du plan de financement, la maîtrise de la technologie et maturité industrielle et les procédés innovants permettant la production de masques.

L'instruction des dossiers déposés dans le cadre de l’AMI, qui s’est clos le 30 juin, se poursuit. Bercy avait fait savoir en avril que le soutien financier du ministère pourrait aller jusqu'à 40 millions d'euros pour l'ensemble des projets retenus.

mjl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda