Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Election SMPS: la liste de Jérôme Goeminne réclame des moyens pour améliorer l'attractivité des métiers techniques à l'hôpital

Dans un communiqué daté du 19 octobre et intitulé "Les métiers techniques souffrent d’un manque d’attractivité sans précédent!", les ingénieurs de la liste emmenée par Jérôme Goeminne pour l'élection du Syndicat des manageurs publics en santé (SMPS) ont souhaité alerter sur le manque d'attractivité des métiers techniques à l'hôpital.

Qu'il s'agisse de la logistique, du biomédical, du numérique ou de la qualité [...], à l'instar de l'ensemble des professionnels hospitaliers, la chaîne des cadres techniques et des ingénieurs a été très "sollicitée et s'est mobilisée" pendant la crise sanitaire, "pour apporter des solutions techniques et des organisations efficientes, dans des délais très courts et une amplitude sans commune mesure". Mais ces techniciens et ingénieurs "souffrent d'un manque d'attractivité sans précédent".

C'est pourquoi, les représentants de ces métiers, de la liste "Ensemble, construisons l'avenir des manageurs de santé" demandent "sans délai l'alignement, comme c’était le cas auparavant, des grilles d'ingénieurs avec celles de la fonction publique territoriale", afin que leurs "expertises techniques, les compétences managériales, les parcours et la territorialisation de leurs missions (GHT, directions communes, multisite, etc.) soient reconnues et valorisées".

Par ailleurs, ils font remarquer que "dans le cadre du Ségur de la santé, des moyens financiers conséquents" sont "prévus notamment pour le numérique en santé (2 milliards d'euros dont 1,4 milliard pour le sanitaire) ainsi que pour la reconstruction des hôpitaux". Ils réclament donc "que ces moyens soient également consacrés aux carrières des cadres techniques et des ingénieurs".

Enfin, ils demandent "une reconnaissance statutaire de la fonction de directeur/directrice technique, légitime en regard du positionnement et des responsabilités exercées".

A noter que les adhérents pourront voter, par voie électronique, du lundi 26 octobre 8h au lundi 2 novembre 17h. Les résultats seront proclamés lors de l’assemblée générale du SMPS, prévue le 6 novembre.

Les revendications des techniciens et ingénieurs :
  • l'harmonisation des grilles et des statuts des corps techniques de la fonction publique hospitalière avec celles des autres versants de la fonction publique
  • la possibilité de créer des emplois d'ingénieurs généraux au niveau des territoires et plus des seuls CHU
  • la suppression du quota limitant la promotion des ingénieurs principaux au grade d'ingénieur en chef
  • une réelle possibilité d'accès des techniciens supérieurs hospitaliers au corps des ingénieurs
  • l'augmentation des plafonds de l'indemnité forfaitaire technique et de la prime de technicité
  • pour les ingénieurs, un tronc commun de la formation managériale avec celle des directeurs d'hôpitaux
  • l’égalité homme/femme dans l'évolution des carrières.

gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda