TecHopital.com

 

https://www.lesjardinsdhippocrate.com

En 2010, la moitié des femmes exposées à des cancérogènes travaillaient dans les secteurs de la santé

En 2010 en France, 12% des salariés étaient exposés à au moins une "nuisance cancérigène" (agents chimiques, rayonnements ionisant et travail de nuit) et la moitié des femmes exposées travaillaient dans le secteur de la santé, selon une étude publiée le 6 juin dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Les facteurs professionnels susceptibles d'augmenter les risques de cancer sont généralement étudiés séparément, alors que les expositions sont souvent multiples, soulignent Nadine Fréry de Santé publique France et ses collègues.

Afin de fournir des indicateurs d'exposition et identifier les groupes de salariés particulièrement concernés, ils ont analysé les données de l'enquête Sumer 2009-2010, qui portait sur un échantillon représentatif de 48.000 salariés en France.

Le pourcentage de salariés exposés ou multi-exposés a été établi à partir:

-> de 24 agents chimiques (les plus courants) classés parmi les cancérogènes avérés ou probables du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) (groupes 1 et 2A)
-> des rayonnements ionisants
-> du travail de nuit chez les femmes (au moins 45 nuits par an, de minuit à 5 heures), associé à un risque de cancer du sein.

Ces données montrent qu'en 2010, 12% des salariés (2 millions d'hommes et 600.000 femmes) ont été exposés à leur poste de travail à au moins une nuisance cancérogène.

Les infirmières et les sages-femmes les plus concernées


Environ la moitié des femmes ex

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda