Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

En mars, plus de doses de vaccins qu'en février (ministère de la santé)

Le ministère des solidarités et de la santé a formulé le 23 février, lors d'un briefing presse, l'objectif de primo-vacciner 500.000 personnes avec une première livraison de 547.000 doses du vaccin AstraZeneca reçue jeudi 18 février. Un chiffre "ambitieux", reconnaît le ministère.

La règle qui prévaut est de donner la priorité aux personnes avec comorbidités mais "si un médecin vaccine huit personnes avec comorbidités et n'en trouve pas deux de plus, il peut vacciner des 50-64 ans sans comorbidité en vertu de la doctrine 'pas de dose perdue'".

L'exécutif souhaite que 2 millions de personnes soient vaccinées avec le produit d'AstraZeneca d'ici la fin du mois de mars, ce qui correspond à la population cible.

Viendra ensuite la vaccination par les pharmaciens, les sages-femmes et les infirmiers des personnes entre 50 et 64 ans sans comorbidité. Un avis "complémentaire" de la Haute autorité de santé (HAS) sur leur capacité à vacciner doit "sortir dans les prochains jours".

"Cela peut venir rapidement, cela dépend du rythme des médecins, on adaptera aussi notre stratégie si on voit que rien n'est écoulé", a indiqué le ministère, qui n'a "pas de visibilité" sur le nombre de rendez-vous déjà pris auprès des médecins généralistes pour la vaccination. "Des éléments parcellaires que nous avons eu vont dans un sens plutôt positif" sur le taux d'utilisation des doses, a-t-il glissé.

La prochaine livraison du laboratoire britannique aura lieu "cette semaine": environ 500.000 doses sont attendues, puis entre 820.000 et 880.000 doses la semaine prochaine. Le total "permet d'atteindre les 1,3 à 1,4 million de doses qui devaient être atteints cette semaine", a indiqué le ministère de l'économie, des finances et de la relance, qui participait également à la conférence de presse.

En mars, ce sont 800.000 doses du vaccin Pfizer qui sont attendues chaque semaine, ainsi que 930.000 doses en deux temps de celui de Moderna. AstraZeneca doit pour sa part assurer "une livraison par semaine, qui s'échelonne entre 200.000 doses et plus d'un million en fin de mois".

"On aura beaucoup plus de doses qu'en février mais ce n’est toujours pas le Pérou", a commenté le ministère, qui estime que la tension retombera réellement en avril, avec la livraison prévue de 30 millions de doses des trois vaccins actuellement homologués.

Les vaccins de Janssen (Johnson & Johnson, J&J), dont l'homologation est attendue pour la première quinzaine de mars, pourraient pour leur part ne pas arriver avant mai, a ajouté Bercy.

mlb/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda