TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

En se raccordant à un réseau de chaleur, le CH de Perpignan fonctionne à 60% grâce aux énergies renouvelables

Crédit : CH de Perpignan
Crédit : CH de Perpignan

PERPIGNAN (Pyrénées-Orientales), 18 décembre (TecHopital) - En se raccordant au réseau de chaleur du Syndicat intercommunal de la métropole perpignanaise (Sydetom 66), le centre hospitalier (CH) de Perpignan est dorénavant alimenté à 60% par de l'énergie renouvelable, ce qui lui permet d'éviter l'émission de près de 3.500 tonnes d'équivalent CO2.

Depuis le 10 décembre, le CH de Perpignan est raccordé au réseau de chaleur du Sydetom 66 (Syndicat intercommunal de la métropole de Perpignan), qui gère l'incinérateur de déchets de la métropole. Le principe du réseau est de récupérer la chaleur émise par l'incinération des ordures ménagères et de la redistribuer via des canalisations d'eau chaude.

"L'hôpital est le viabilisateur du projet à travers un marché global de performance", a indiqué à TecHopital Jonathan Vannier, ingénieur, directeur des services techniques de l'hôpital de Perpignan.

Crédit : CH de Perpignan
"Ce réseau de chaleur ne pouvait pas voir le jour sans que l'hôpital s'engage à consommer. Or, nous ne pouvions pas nous engager à consommer tant que le réseau n'existait pas. Le marché global de performance était la seule solution pour réussir à viabiliser ce projet à dimension métropolitaine. Au final, l'hôpital va absorber 60% de la chaleur du réseau qui est à 90% renouvelable. Nous assurons la consommation de cette chaleur même en été car notre besoin en eau chaude sanitaire est constant", a complété Jonathan Vannier.

Pour ce faire, une convention chaleur a été sign

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda