TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Gustave-Roussy doit changer ses cuves d'effluents radioactifs

L'institut de cancérologie Gustave-Roussy (Villejuif, Val-de-Marne) s'est engagé auprès de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à changer ses cuves de collecte des effluents radioactifs après l'incident survenu le 18 mars 2016. En effet, à cette date, l'Institut avait volontairement vidangé dans le réseau collectif d'assainissement une cuve d'effluents radioactifs dont la concentration en Iode 131 dépassait la valeur réglementaire de 100 Bq/L. Cette décision prise en raison d'un risque de rupture d'une canalisation fissurée, n'a pas eu d'impact sanitaire pour les travailleurs du réseau d'assainissement ou la population. L'activité volumique de la cuve étant mesurée à ce moment à 170Bq/L.
L'établissement, équipé de cinq cuves de 12 m3 fonctionnant alternativement en remplissage et entreposage pour collecter les effluents des chambres d'hospitalisation des patients en radiothérapie métabolique à l'iode 131, avait déjà connu des incidents sur ces équipements en décembre 2010, novembre 2012 et décembre 2013.
Devant la vétusté des installations et l'impossibilité d'envisager une réparation, Gustave-Roussy a changé la cuve défaillante et s'est eng

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait