Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Hôpital durable : 13 projets reproductibles et souvent bon marché

PARIS, 12 juin 2014 (Direct Hôpital) - Treize établissements hospitaliers, publics ou privés, ont été distingués par l'attribution d'un Trophée Hôpital durable, à l'occasion des salons de la santé et de l'autonomie (SSA), fin mai à Paris.

Il s'agissait de récompenser les démarches engagées dans toutes les dimensions du développement durable: préservation de la biodiversité, gestion des déchets, performance énergétique, qualité de l'air, qualité et gestion de l'eau, stratégie RSE (responsabilité sociale des entreprises), santé des personnels, initiative sociale.(lire sur ce sujet : Développement durable : un Baromètre qui sert aussi à s'orienter).
 
 La distinction s'attache aussi à encourager des initiatives en lancement ainsi que celles obtenant des résultats significatifs pour un faible coût. L'attention est également portée à la reproductibilité des projets. 
 

 Le jury était composé de représentants des fédérations hospitalières (FHF, Fehap, FHP, Unicancer) et de professionnels du développement durable. Pour l'édition 2014, il a examiné 65 candidatures.

 

Catégorie "Protection de la biodiversité

 
Le CHU de Bordeaux pour son action "Les espaces verts, source de thérapie et de qualité de vie".
 
Le développement durable est une des orientations stratégiques du projet d'établissement. Le CHU a fait des préconisations aux entreprises, dans le cadre d'opérations immobilières et de travaux, pour respecter la flore et la faune remarquables du site. Aujourd'hui, un projet est mené de manière transversale autour de la dimension thérapeutique des espaces verts.
 

Catégorie "Gestion des déchets"

 
Le centre hospitalier du Mans pour son action de lutte contre le gaspillage alimentaire et la solidarité.
 
Ce sont 40 repas qui sont offerts chaque jour dans un restaurant social, soit 7.000 repas servis par an et, en prime, 5.000 kg de déchets en moins à gérer pour l'hôpital. (à lire aussi : Le CH du Mans contre le gaspillage alimentaire: donner n'est pas aisé)


Catégorie "Démarrage dans le développement durable"

 
L'Association des établissements du domaine Emmanuel pour son programme "Eco-responsables ensemble".
 
Le bilan des émissions de gaz à effet de serre réalisé par l'association a été l'occasion de définir une réflexion d'ensemble allant dans le sens du développement durable avec une large implication des salariés et des usagers. Parmi les réalisations les plus prometteuses: la sensibilisation aux éco-gestes pour les handicapés vivant seuls à domicile, l'installation d'une blanchisserie éco-responsable dans un Esat ou la production de fruits et légumes bio dans un Esat. Les priorités futures concernent des travaux d'isolation, la sensibilisation des résidents des foyers aux éco-gestes et au tri des déchets, la valorisation des bios déchets, l'installation de groupes de travail sur le développement durable dans les établissements. 
 

Catégorie "Performance énergétique"

 
Le CH de Rochefort (Charente-Maritime) pour son action "Confort thermique et énergies renouvelables".
 
Le CH a mis au point un système, validé par un brevet, d'utilisation des énergies renouvelables. Grâce à l'utilisation de la géothermie et à une ventilation double flux, le nouveau bâtiment de plus de 10.000 m2 est maintenu, été comme hiver, à une température constante de 23°C sans utilisation d'énergies fossiles. Les consommations d'énergie concernent uniquement le fonctionnement des pompes; la chaudière gaz installée en sécurité n'a pas fonctionné l'hiver dernier. 
 

Catégorie "Qualité de l'air"

 
Le centre hospitalier national d'ophtalmologie des Quinze Vingts (Paris) pour son action "Réduction des émissions de gaz à effet de serre et qualité de l'air intérieur".
 
L'établissement a engagé plusieurs actions visant à réduire les pollutions dues aux transports: achat de véhicules propres, incitation à utiliser les transports en commun et le vélo ou encore optimisation du fret qui a permis de réduire la fréquence des livraisons et des collectes (-80% pour la collecte de Dasri, -50% pour les livraisons de la pharmacie et de la restauration).
 

Catégorie "Mini budget, maxi résultat"

 
Le Centre de soins de suite et de réadaptation de la MGEN L'Arbizon (Bagnères-de-Bigorre, Hautes-Pyrénées) pour son action "Les jardins de l'Arbizon".
 
Dans le cadre du réaménagement de ses espaces extérieurs, le centre L'Arbizon a créé un potager accessible aux patients en fauteuil roulant. Les jardinières à hauteur de fauteuil sont réalisées avec des matériaux et composantes avec éco-label. Ce projet éco-responsable a un impact très bénéfique sur les patients, qui sont en majorité d'anciens agriculteurs. Il crée du lien social, contribue à la bientraitance des patients et inscrit le centre dans l'histoire et la dynamique de son territoire.
 

Catégorie "Qualité et gestion de l'eau"

 
La blanchisserie interhospitalière des Pays de Rance (Côtes d'Armor) pour son action "Laver le linge hospitalier sans eau ou presque".
 
La construction de la blanchisserie interhospitalière des Pays de Rance a permis, en mutualisant les moyens, de choisir des équipements technologiques qui présentent des progrès considérables en matière environnementale et sociale. La consommation d'eau est réduite de 30%, les produits lessiviels sont plus performants donc utilisés en plus faible quantité.
 

Catégorié "Stratégie RSE"

 
Les Crèches Crescendo, Groupe SOS (Paris) pour leur démarche globale de développement durable.
 
Dans le réseau des 34 crèches Crescendo, la démarche de RSE est une réalité depuis 2009. Cette politique s'exprime concrètement à travers les achats responsables (alimentation, jouets, mobilier, fournitures, couches), la maîtrise des impacts sanitaires et environnementaux des bâtiments ou la gestion des déchets (réduction à la source, tri, collecte, valorisation).
 

Catégorie "Santé des personnels"

 
Le CH de Guingamp (Côtes-d'Armor) pour son action "maîtrise du circuit d'entrée des matières dangereuses".
 
Dans le cadre de son Agenda 21 et suite à un audit interne, le CH a mené une action globale pour maîtriser le circuit des matières dangereuses dans l'établissement et réduire les risques. Elle se traduit par la réduction des volumes de produits chimiques utilisés et rejetés, la maîtrise du processus d'achat de ces produits, la formation à la manipulation pour prévenir une mauvaise utilisation des produits à risques et la sécurisation des circulations internes.
 

Catégorie "Initiative sociale"

 
La Clinique des Buttes-Chaumont (Paris) pour son action formation et emploi de personnes handicapées.
 
La clinique est engagée dans une démarche volontariste d'accès à l'emploi de personnes handicapées. En partenariat avec le Greta, Pôle emploi et l'AGEFIPH, la clinique a accueilli plusieurs personnes porteuses d'un handicap pour suivre une formation longue professionnalisante. Le personnel de la clinique a été au préalable formé à l'accueil et au tutorat de travailleurs handicapés et les postes de travail ont été adaptés et sécurisés. Après la formation, trois personnes ont été embauchées en CDI au sein de la clinique, sur les postes prévus.
 
Les fédérations ont également chacune récompensé une initiative. Le CHS Albert-Bousquet, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), a obtenu le Trophée Spécial FHF pour un espace de détente et bien être pour le personnel.
 
La Clinique Jeanne d'Arc (Le Port, la Réunion) a reçu le Trophée Spécial FHP pour son action d'aide au sevrage tabagique, ouverte à tout le personnel de l'établissement.
 
L'Hôpital des Sources (Nice) a remporté le Trophée Spécial Fehap pour l'installation d'un simulateur d'éco-conduite. /san

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda