Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Hôpital Henri-Mondor (AP-HP): l'incendie du bâtiment serait d'origine domestique (parquet)

Crédit: iStock/Dr. Heinz Linke
Crédit: iStock/Dr. Heinz Linke

CRETEIL, 30 août 2019 (TecHopital) - L'incendie qui a partiellement détruit un bâtiment de logements et de bureaux dans l'enceinte de l'hôpital Henri-Mondor de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), dans la nuit du mercredi 21 août au jeudi 22 août, serait d'origine domestique, selon les premières conclusions de l'enquête, a précisé le parquet de Créteil le 27 août à APMnews.

L'AP-HP a déploré le 22 août dans un communiqué "1 personne décédée et 15 blessés, dont 4 pompiers" à la suite du sinistre (cf dépêche TecHopital).

"Le corps de la victime décédée a été retrouvé dans l’ascenseur qui, dans ce type de bâtiment, n’est pas soumis au système de sécurité incendie. Il a donc continué à fonctionner après le début de l’incendie", a précisé l'institution, qui a également détaillé les dispositifs de sécurité incendie installés dans le bâtiment.

Contacté le 27 août par APMnews (site d'information du groupe APM International dont fait partie TecHopital), le parquet de Créteil a fait état de "16 blessés", soit "5 pompiers et 11 civils".

L'incendie est "a priori d'origine domestique", selon les premiers résultats de l'enquête, a-t-on ajouté au sein de l'institution judiciaire. "Ce serait une chicha qui aurait été posée sur un canapé. L'expertise doit préciser si le feu est parti de la chicha ou s'il est d'origine électrique."

A la demande des syndicats de l'hôpital Henri-Mondor, un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) local s'est réuni le 26 août.

La personne décédée serait "une aide-soignante d'une trentaine d'années, qui travaillait sur le site d'Albert-Chenevier en secteur gériatrique", a indiqué David Jacquelin, secrétaire de la section SUD à l'hôpital Henri-Mondor, joint par APMnews à l'issue de cette réunion.

L'AP-HP n'a pas souhaité donner d'information sur l'identité de la victime. La CGT n'a pas voulu s'exprimer sur le sujet, notamment "eu égard à l'enquête policière".

Selon le dernier bilan fourni par la direction, "actuellement, il n'y a plus que trois personnes hospitalisées et leurs jours ne sont pas en danger", dont "un pompier à l'hôpital Bégin [Val-de-Marne] et un électricien et son beau-fils à l'hôpital Mondor", a précisé David Jacquelin.

Au total, 26 appartements ont été évacués, concernant 67 personnes. "Les personnes blessées sont des personnes qui travaillaient sur les sites d'Henri-Mondor et d'Albert-Chenevier, ou des membres de leur famille", a-t-il poursuivi.

"On ressort du CHSCT rassuré quant à la prise en charge des personnes qui ont perdu leur logement lors de l'incendie", a commenté David Jacquelin.

"Elles seront toutes relogées d'ici la fin de la semaine. Les relogements prennent en compte les lieux de scolarisation des enfants et la nécessité d'être à proximité de l'hôpital pour un certain nombre de personnels qui montent des gardes -plombiers, électriciens ou cadres administratifs appelés en cas de souci la nuit."

Les logements proposés appartiennent à l'AP-HP ou à la ville de Créteil.

"Les personnels impactés par l’incendie seront relogés de manière pérenne dans des logements appartenant au parc de l’AP-HP et au sein de l’hôpital Henri-Mondor. Ces logements sont en cours d’équipement, les premiers seront prêts en fin de semaine", a confirmé l'institution mardi.

La section SUD de l'hôpital fait aussi état, dans un communiqué, "de l'obtention d'une aide financière exceptionnelle accordée par le comité d'entreprise de l'AP-HP (Agospap)", de même que d'aides matérielles apportées par la mairie de Créteil ou provenant de dons privés.

"Un suivi médical va être mis en place pour tout le personnel qui était logé, en raison de l'éventuelle inhalation de produits toxiques", a fait savoir David Jacquelin. Par ailleurs, "la direction s'est engagée à prolonger la prise en charge psychologique mise en place la nuit de l'incendie, autant que de besoin".

"L’avenir du bâtiment des personnels logés dépend désormais du résultat de l’enquête en cours sur sa viabilité", souligne la section SUD de l'établissement dans son communiqué. "Pas de retour officiel à ce jour ni de l’intervention des pompiers ni de l’enquête judiciaire en cours suite au décès de notre collègue", relève-t-elle.

"Nous sommes sortis du CHSCT avec un sentiment d'attente", a estimé Rose-May Rousseau, représentante CGT au sein de l'établissement et secrétaire générale de l'Usap-CGT. "Nous attendons le rapport des pompiers sur les conditions de leur intervention et les conclusions de l'enquête sur l'origine du sinistre".

"Il a été dit que le bâtiment était en conformité du point de vue de la sécurité incendie. Les personnes qui ont été confrontées directement [au sinistre] pourront témoigner de ce qu'elles ont vécu."

"Notre objectif est d'examiner tout ce qui peut être amélioré au regard des difficultés que l'on aurait pu percevoir", a souligné la secrétaire générale de l'Usap-CGT.

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://pro-smen.org/prime-PRO-SMEn-hopitaux
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions