TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

"Il n'existe pas de politique concertée autour de la chirurgie robotique en France" (Jean Claude Couffinhal)

Crédit: Rapport robots chirurgicaux JC Couffinhal
Crédit: Rapport robots chirurgicaux JC Couffinhal

PARIS, 22 octobre 2020 (TecHopital) - L'académie nationale de chirurgie, dans un rapport rendu public le 7 octobre, dresse un état des lieux de la chirurgie robot-assistée en France, dont le dernier chapitre présente l'implantation de ces robots chirurgicaux en Ile-de-France.

En France, "le parc robotique subit une accélération de son taux de croissance". Ainsi, 134 établissements français dont 30 établissements franciliens ont fait le choix d’implanter la chirurgie robot-assistée dans leurs blocs opératoires et de la développer.

"Cette implantation a débuté il y a 15 ans, d’abord expérimentale, universitaire concernant la prostatectomie radicale pour cancer uniquement, puis progressivement généralisée sous l’impulsion des urologues qui ont trouvé avec le robot un outil intéressant pour leur spécialité", souligne Jean-Claude Couffinhal, chirurgien thoracique au centre hospitalier (CH) d'Argenteuil (Val-d'Oise), auteur des deux derniers chapitres du rapport.

L’évolution des actes robotiques par spécialité chirurgicale suit le même profil que celle constatée aux Etats-Unis (selon les données constructeur). En France, le taux de croissance était compris entre 11 et 13% pour la période de 2014 à 2017, et a progressé à 17% entre 2017 et 2018. Il note ainsi que les établissements privés possèdent 62% du parc robotique national.

En Ile-de-France, "l'inégalité de l'implantation robotique a particulièremen

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait