Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Imagerie: le CLCC de Rouen s'est équipé d'une TEP-IRM en trimodalité

ROUEN, 10 juillet 2018 (TecHopital) - Le centre de lutte contre le cancer Henri-Becquerel de Rouen s'est doté d'un appareil de la technologie TEP-IRM en trimodalité pour mieux définir la position des anomalies, mieux caractériser les lésions cancéreuses, optimiser et suivre la réponse aux traitements, a annoncé l'établissement.

L'appareil, en fonctionnement depuis quelques jours, a été inauguré le 3 juillet en présence de la directrice générale de l'agence régionale de santé (ARS) Normandie, Christine Gardel, de la présidente de la Haute autorité de santé (HAS), le Pr Dominique Le Guludec, du directeur du CLCC, le Pr Pierre Véra, et d'élus locaux.

Alors que les appareils de TEP-IRM commencent à arriver en France, le centre Henri-Becquerel a travaillé avec General Electric (GE) sur l'association des deux appareils: un IRM de nouvelle génération (Optima* 1,5 T, GE) et un TEP-scan (tomographie par émission de positons couplée à un scanner) de nouvelle génération (TEP-TDM 710*, GE) combinés via un lit de transfert sur coussin d'air (Diacor*) permettant d'obtenir les trois principaux examens d'imagerie (TEP, scanner et IRM) de manière quasi-simultanée, avec une précision de recalage de l'ordre du millimètre, en maintenant le patient dans la même position, et cela dans le cadre d'un unique rendez-vous, explique le centre dans un dossier de presse.

Le centre rouennais est le premier à mettre en place en France et en Europe cette évolution. Elle présente l'avantage de pouvoir continuer à utiliser les deux appareils indépendamment et elle est beaucoup plus économique (de l'ordre de 3 M€ au lieu des 5 M€ nécessaires à l'achat d'une TEP-IRM intégrée).

Ce projet a nécessité l'installation d'un appareil d'IRM de dernière génération, en lien avec le TEP-scan au sein du département d'imagerie médicale du CLCC, qui a été possible grâce à une subvention du Fonds national d'aménagement et de développement du territoire (FNADT).

"Grâce à un développement spécifique, aux travaux de recherche et à une collaboration industrielle avec GE, la fusion des trois modalités d'imagerie (TEP, scanner et IRM) peut désormais être obtenue dans la même position que le futur traitement de radiothérapie, permettant ainsi d'optimiser le ciblage de la tumeur", précise le centre.

Dans un système intégré TEP-IRM, la TEP et l'IRM sont dans une seule et même machine et le patient passe simultanément les deux séquences sans changer de machine. L'examen dure environ 50 minutes et l'appareil coûte 5 M€. Dans un système associé, la TEP et l'IRM sont installés l'un en face de l'autre dans une même pièce et le patient passe de l'une à l'autre via la table d'examen. Celui-ci dure 1h à 1h10. Le coût total est de 4 M€.

Dans un système relié tel qu'il a été développé à Rouen, le TEP-scan et l'IRM sont dans le même service dans deux salles différentes situées à proximité et les deux examens sont réalisés à quelques minutes d'intervalle. Le patient est transféré sans changer de position via un lit de transfert spécifique sur coussin d'air. L'examen dure, là encore, entre 1h et 1h10 et le coût total est de 3 M€.

A ce jour, le TEP-scan garde son intérêt en cancérologie pulmonaire, mais la TEP-IRM a montré un bénéfice diagnostique pour les sarcomes osseux et des tissus mous, le bilan des tumeurs cérébrales, ORL et probablement pelviennes. En pathologie ORL, hépatique, gynécologique, urologique et digestive, les indications respectives de la TEP-IRM et du TEP-scan sont en cours d'évaluation mais l'accès à la trimodalité permet de réaliser des explorations en un temps pour les patients. Cela accélère donc la prise en charge diagnostique et thérapeutique.

Dans le projet rouennais, les principales indications développées avec la TEP-IRM sont la trimodalité TEP-scanner-IRM en position de traitement pour l'optimisation de la balistique en radiothérapie, l'exploration des sarcomes osseux et des tissus mous, les tumeurs cérébrales, ORL et pelviennes, ainsi que les explorations répétées des cancers de l'enfant ou de toute pathologie pour laquelle l'irradiation doit être optimisée.

La trimodalité sera aussi utilisée pour les explorations en un temps de certains cancers dans lesquels l'IRM est un examen-clé (ORL, foie, rectum, cerveau, utérus, ovaire, sein, prostate...). Elle servira également pour la recherche clinique et l'évaluation, et possiblement pour des indications extra-cancérologiques, notamment en neurologie, cardiovasculaire et rhumatologie.

Cet appareil "de forte valeur ajoutée", pour l'ensemble des patients de la Normandie occidentale, s'intégrera dans la recherche de l'équipe QuantIF (Litis, EA4108, FR CNRS 3638) comprenant médecins nucléaires, radiologues, oncologues radiothérapeutes et physiciens médicaux du CLCC et du CHU de Rouen pour la validation de nouvelles indications avec cette technologie.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions