Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Imagerie: les Hospices civils de Lyon concluent un partenariat sur 12 ans avec Philips

Equipement-imagerie-HCL-Philips
Equipement-imagerie-HCL-Philips

Les Hospices civils de Lyon (HCL) ont retenu la société Philips pour l'attribution d'un marché de 60 millions d'euros sur la période 2016-27. L'objectif est de "redynamiser" leur politique d'investissement en imagerie et médecine nucléaire.

En 2013, les HCL définissaient les objectifs du projet "gestion optimisée du parc d'imagerie" (Gopi), pour améliorer la gestion de leur parc d'équipements et "conforter" les projets de recherche et d'innovation en la matière.

Ce plan s'articule autour de quatre axes, explique l'établissement dans un dossier: assurer une "meilleure réponse au besoin médical", renforcer "l'attractivité de recherche du centre hospitalier universitaire (CHU)", garantir aux HCL "une maîtrise des dépenses de gestion du parc" et obtenir du partenaire "un fort engagement contractuel basé sur des exigences de performance".

Après avoir formulé leurs ambitions sous forme d'un programme fonctionnel, l'équipe projet, qui regroupe les directions administratives et le corps médical, a engagé en septembre 2014 un "dialogue compétitif" avec les industriels de l'imagerie et de la médecine nucléaire. Quatre entreprises ont concouru pour remporter l'appel d'offres Gopi (General Electric, Philips, Siemens et Toshiba).

"Le dialogue s'est structuré autour de six critères" d'évaluation du contenu de l'offre. A chaque critère était associée "une pondération spécifique" dans le choix d'un prestataire, selon son importance.

Les six critères d'évaluation et leurs pondérations respectives
  1. Adéquation de la solution technique au besoin médical (25%)
  2. Coût global de la solution sur la durée du contrat (30%)
  3. Programme de recherche et accès aux innovations industrielles (10%)
  4. Qualité de la gestion de projet et des indicateurs de performance (10%)
  5. Niveau et qualité des prestations associées : maintenance, installations et travaux, formations, système d'information, continuité de service (10%)
  6. Robustesse et flexibilité du montage juridique et garanties contractuelles (15%)

Sur la base de ces critères, l'équipe projet a décidé en juillet 2015 de retenir la candidature de la société Philips, dont "l'offre a été jugée la plus complète et en conformité avec le budget alloué à l'opération".

Le contrat porte sur 76 équipements, qui doivent être installés "début 2016": 11 scanners et six IRM pour l'imagerie en coupe; six gamma caméras pour la médecine nucléaire; trois salles polyvalentes et cinq salles interventionnelles en ce qui concerne l'imagerie interventionnelle, 39 échographes et six salles de radiologie conventionnelle (mammographie, macrobiopsie).

Il concerne également les serveurs d'application, pour le traitement des images, et la maintenance des machines. "Il ne concerne pas les équipements d'imagerie conventionnelle et les équipements partagés avec d'autres établissements", ainsi que les serveurs d'images (PACS), précisent les HCL.

Au total, il s'agit donc d'un contrat de près de 60 millions d'euros, facturés "sous la forme de loyers durant 12 ans".

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda