Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Institut Curie: un bâtiment de recherche livré en 2023 au cœur du site historique

Un nouveau bâtiment de recherche, consacré à la résistance tumorale aux anticancéreux, devrait être opérationnel dès 2023. Il sera situé au cœur du site historique parisien de l'Institut Curie, a décrit le Pr Alain Puisieux, directeur du centre de recherche de l'Institut Curie, lors d'un entretien avec APMnews/TecHopital.

Ce projet avait été évoqué le 26 janvier lors d'une conférence de presse organisée par l'Institut Curie pour présenter un panel "d'innovations en cancérologie" peu avant la journée mondiale contre le cancer jeudi 4 février.

Institut Curie projet du bâtiment de recherche Caudius Regaud (Ba-So Architectures, image agence Digiwip)
Ce nouveau bâtiment de 2.500 m² baptisé Claudius Regaud, du nom du cofondateur de l'institut, a été conçu par le cabinet d'architectes Ba-So Architectures. Situé entre les pavillons Curie et Pasteur, le nouveau bâtiment longera la rue d'Ulm et constituera un prolongement "en L" du pavillon Pasteur.

Le projet étant en cours de finalisation, le permis de construire devrait être déposé avant l'été. Le début de la construction est prévu pour début 2022 et devrait s’achever fin 2023, date de livraison du bâtiment.

En ce qui concerne le budget travaux, il s'élève à 10 millions d'euros HT toutes dépenses confondues, mais hors équipements. Le Pr Alain Puiseux est à la recherche de financements pour les équipements. "La réalisation de cette extension est financée en partie sur fonds propres, en partie grâce aux dons et legs, c'est-à-dire aux appels à la générosité du public", a précisé Jean-Robert Greslin, directeur des opérations interrogé par TecHopital.

Ba So Architectures
Une nouvelle unité de recherche Inserm de chemical biology sera créée à l'horizon 2024. Dix à 12 équipes de recherche travailleront au sein de cette unité, parmi lesquelles 8 sont déjà identifiées. Actuellement, l'Institut Curie compte 86 équipes qui travaillent au sein de 13 unités. La création de cette nouvelle unité va s'accompagner d'une réorganisation et de l'arrivée de trois nouvelles équipes.

Une plateforme technologique sera développée pour "analyser la complexité des cancers de façon extrêmement fine", a indiqué le directeur du centre de recherche. Des modèles cellulaires seront élaborés pour comprendre les mécanismes à la base de la résistance au traitement et "identifier des points de fragilité pour empêcher le processus d'adaptation des cellules au traitement".

En outre, un projet de coopération entre l'Institut Curie, Gustave-Roussy (Villejuif, Val-de-Marne) et le centre de recherche des Cordeliers (Paris) vise à créer une plateforme de screening de candidats médicaments qui sera mise en œuvre dès 2021 avec des développements technologiques progressivement mis en place pendant cinq ans. Cette plateforme de screening sera située sur le site des Cordeliers.

vib/gdl/eh

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda