Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Investissements dans le secteur médico-social: la CNSA recrute les membres du Laboratoire des solutions de demain

Crédit: Fotolia/txakel
Crédit: Fotolia/txakel

PARIS, 30 avril 2021 (TecHopital) - La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) lance un appel à candidatures afin de composer "le cercle des membres permanents" du Laboratoire des solutions de demain, qui aura pour mission d'orienter la stratégie d'investissement dans le secteur médico-social.

Pour le secteur médico-social, la conception de la stratégie d'investissement découlant du plan de relance et du Ségur de la santé bénéficiera de l'appui du Laboratoire des solutions de demain de la CNSA. Celui-ci constituera le collège médico-social du conseil scientifique de l'investissement en santé et devra établir des lignes directrices pour guider les acteurs des territoires, rappelle-t-on.

La circulaire relative à l'investissement en santé a prévu pour le secteur médico-social une enveloppe de 2,1 milliards d'euros (Md€) sur 5 ans, dont 600 millions d'euros consacrés au numérique et 1,5 Md€ à la modernisation de l'offre d'hébergement des personnes âgées.

La CNSA, qui pilote ce plan d’aide à l’investissement, "a souhaité mettre en place des modalités innovantes de construction de la stratégie d'investissement pour le secteur médico-social, en s'appuyant résolument sur la coconstruction avec l'ensemble des parties prenantes", explique l'institution dans son appel à candidatures publié mardi sur son site internet.

"Le Laboratoire a pour double ambition d'optimiser et de transformer l'offre d'hébergement et d'habitat des personnes âgées et des personnes handicapées", rappelle-t-elle.

"Il a pour mandat d'éclairer la stratégie d'investissement sur l'offre d'aujourd’hui et de demain pour les personnes âgées, et d'orienter la stratégie d'investissement sur les objets à privilégier et sur les modalités de leur conception et de leur montage, à travers la formulation de propositions de 'lignes directrices d'investissement'".

La CNSA assurera le secrétariat de ce "laboratoire d’innovation publique", qui doit se réunir "pour la première fois avant la fin du premier semestre 2021".
Pour piloter et animer les travaux du Laboratoire, un premier cercle de "membres permanents" du Laboratoire doit donc être constitué. Leur mission sera de:

  • déterminer la feuille de route annuelle des travaux du Laboratoire (thématiques de travail et projets associés à mener)
  • piloter et valider ses productions
  • établir des propositions de lignes directrices pour la stratégie d'investissement, en capitalisant les travaux existants et en structurant et animant un "réseau de partenaires" territoriaux du Laboratoire
  • contribuer à l'évaluation des résultats de la stratégie d'investissement dans le secteur médico-social
  • assurer l'articulation avec les instances de la CNSA (conseil et conseil scientifique) ainsi qu'avec la gouvernance nationale de la stratégie d'investissement en santé (conseil national de l'investissement en santé -Cnis- et conseil scientifique).

Au sein du "cercle des membres permanents" du Laboratoire, des personnalités qualifiées siègeront aux côtés de membres issus du conseil de la CNSA et de membres de son conseil scientifique. Les profils suivants sont recherchés:

  • architectes, urbanistes, programmistes, designers, "ou tout autre profil expert de la conception et du pilotage de projets de création ou rénovation d'habitats pour personnes âgées"
  • gériatres
  • directeurs d'établissement et professionnels intervenant en établissement ou au sein d'un organisme gestionnaire (médecins coordinateurs, infirmiers, aides-soignants, agents de service hospitaliers -ASH-, ergothérapeutes, etc.)
  • "experts et sachants dans des disciplines directement intéressées aux questions de prévention de la perte d'autonomie et du bien vieillir" (philosophes, sociologues, économistes, etc.)
  • "toute autre personnalité qualifiée susceptible d’apporter une plus-value significative aux travaux du Laboratoire au regard de son expérience ou de son expertise des projets d’investissement dans le secteur médico-social".

La CNSA ajoute que "l'apport" des membres du Laboratoire "s'appuiera sur leur connaissance et leur expérience du secteur médico-social, la connaissance des pratiques et de l'organisation des établissements et des différentes solutions d’hébergement (habitat inclusif, résidences autonomie, soutien à domicile, etc.)".

Le dossier de candidature est à télécharger sur le site de la CNSA. La date limite de dépôt est fixée au 15 mai.

mlb/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait