Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

IRM: des rendez-vous en 48h grâce à une nouvelle organisation à l'Hôpital privé d'Antony

PARIS, 26 août 2014 (Direct Hôpital) – L'Hôpital privé d'Antony (Hauts-de-Seine) a mis en place une organisation spécifique dans son centre d'IRM, pour offrir aux patients une meilleure accessibilité en cas d'urgence.

Le délai d'attente pour avoir accès à un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) est de 37,7 jours en moyenne, selon une étude publiée en juillet dernier par l'association de professionnels Imagerie santé avenir (ISA). Or, passer un tel examen est parfois urgent, par exemple lorsqu'il s'agit de confirmer le diagnostic d'un cancer.
 
Plutôt que de caler ces examens urgents entre deux rendez-vous déjà programmés – une solution qui entraîne des retards en série – l'Hôpital privé d'Antony a décidé de revoir complètement son organisation. Les rendez-vous programmés à l'avance ne le sont que sur une plage horaire sur deux. L'autre moitié des disponibilités ne se libère que sept jours avant le jour J, pour les demandes urgentes.
 
La mise en place de cette organisation spécifique laisse 6.396 places d'accès rapide par an, indique l'hôpital. Des rendez-vous à 48h peuvent ainsi être proposés.
 
Cette organisation fonctionne 365 jours par an. Les deux IRM sont ouvertes le dimanche et les jours fériés de 8h à 20h, avec des équipes complètes (radiologues, paramédicaux et personnel administratif). 
 
L'ouverture le week-end permet d'accueillir des salariés sans qu'ils n'aient à poser un jour de congé, indique l'établissement. Cela permet aussi aux personnes âgées de se faire accompagner par un membre de leur famille qui travaille la semaine, et donc d'éviter le recours à l'ambulance.
 
Cela permet aussi un accès à des patients des régions avoisinantes, "où les délais sont souvent supérieurs à un mois", souligne l'hôpital.
 
Cette innovation a remporté un "Trophée de l'hospitalisation privée" en mai, dans la catégorie "événement médical". L'Hôpital privé d'Antony a fait valoir plusieurs arguments devant le jury de la Fédération hospitalière privée (FHP), organisatrice de l'évènement: aucun coût en plus, une meilleure répartition des rendez-vous et une transposition possible dans d'autres services que l'IRM.
 
mb/ab

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda