Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

ISO 50001 : la norme dédiée aux économies d'énergie qui perce en milieu hospitalier

Crédit : Fotolia
Crédit : Fotolia

SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis), 6 septembre 2019 (TecHopital) - Avec la loi Elan et son décret tertiaire qui oblige les établissements hospitaliers à faire 40% des économies d'énergie d'ici 2030, la norme ISO 50001 se révèle être un bon outil pour mettre en place un management des consommations énergétiques au sein des hôpitaux.

La norme ISO 50001 définit les exigences nécessaires à la mise en œuvre d'un système de management de l'énergie (SME) afin d'améliorer la performance énergétique de l'établissement, en réduisant sa facture énergétique, et en entrant dans une démarche d'amélioration continue dans la durée.

Une norme utile dans un contexte exigeant. En effet, le secteur hospitalier représente 12% des consommations énergétiques du tertiaire. Pour chaque établissement, ces dépenses correspondent en moyenne à 1,5% du budget d'exploitation d'un hôpital, ce qui n'est pas négligeable en période de disette budgétaire. Par ailleurs, ces dépenses ont crû de plus de 15% en 10 ans du fait de l'augmentation du prix de l'énergie. Et cette tendance haussière devrait perdurer.

La loi Elan fixe des objectifs ambitieux de réduction des consommations d'énergie pour les établissements de santé. Son décret tertiaire, publié le 25 juillet dernier, entre en vigueur au 1er octobre. Il vise à réduire d'au moins 40% d'ici 2030 la consommation d'énergie finale, de 50% en 2040 et de 60% en 2050 par rapport à 2010 (cf dépêche TecHopital) et cela pour chaque établissement de santé ou médico-social de plus de 1.000 m².

Dans un contexte de rationalisation des consommations d'énergie, les hôpitaux sont donc de plus en plus nombreux à déployer un système de management de l'énergie conforme à la norme ISO 50.0001, certains allant jusqu'à la certification. "Les principales raisons avancées sont qu'un tel système impulse une réflexion globale sur l'énergie et qu'il structure les projets de performance énergétique, en lien avec d'autres démarches de progrès", a expliqué à TecHopital, Béatrice Poirier, cheffe de produits "ISO 50001" à l'Association française de normalisation (Afnor).

"Les économies réalisées sur l'énergie sont plus simples et moins douloureuses que sur les autres postes (masse salariale, médicaments)", a témoigné Tina Perez, directrice du CHI Caux Vallée de Seine auprès de l'Afnor.

Parmi les établissements certifiés, on compte ainsi le CHU de La Réunion, depuis 2013, le CHU de Poitiers depuis 2016, le groupement hospitalier (GH) Saint-Louis-Lariboisière-Fernand Widal depuis 2017. Ils ont été rejoints en 2018 par le CH de Rodez et le CH Charles-Perrens de Bordeaux (cf brève TecHopital).

D'ailleurs depuis 2016, un groupe "performance énergétique" à la conférence des directeurs généraux des CHU comprenant 9 CHU (Poitiers, Angers, Bordeaux, Lyon, Nantes, Lille, Dijon, Rouen et Saint-Etienne) s'est constitué. Il est dirigé par les représentants du CHU de Poitiers.

Par ailleurs, la norme ISO 5001 a été révisée en août 2018 "pour une meilleure compatibilité avec les normes ISO 9001 et ISO 14001", a fait remarquer Béatrice Poirier. La norme révisée "explicite davantage" la collecte des données énergétiques et la mesure de l'amélioration de la performance énergétique.

A noter que, comme pour les autres normes ISO de systèmes de management, la certification selon ISO 50001 est un choix, mais pas une obligation.

gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://pro-smen.org/prime-PRO-SMEn-hopitaux
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions