Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Jacques Roos (IHF) : "La HAS apprécie que les structures techniques adhèrent aux référentiels qualité"

PARIS, 13 mai 2015 (Direct Hôpital) - Les 55èmes Journées d’études et de formation de l'association des Ingénieurs hospitaliers de France (IHF), qui se tiendront du 10 au 12 juin à Paris, auront notamment pour thème le management des risques et de la qualité, des thèmes transversaux qui ont un impact fort sur les pratiques, explique Jacques Roos, président d'IHF.

Direct Hôpital : Après la gestion patrimoniale l'an passé, le thème d'ouverture des journées d'études et de formation de l'IHF est cette année le "management des risques et de la qualité". Pourquoi ce choix ?

Jacques Roos : La séance plénière a été divisée en deux cette année : "management des risques et la qualité" et "BIM, architecture et technique". Pourquoi ce premier thème ? C'est quelque chose d'incontournable. Il faut se rappeler que tous les établissements de santé sont soumis à la certification de la Haute autorité de santé (HAS), particulièrement ciblée sur le soin, mais à laquelle doivent répondre les structures techniques.

Il nous semble très important de sensibiliser les ingénieurs hospitaliers au fait de choisir des référentiels comme la norme ISO9001. En effet, la HAS la reconnaît pleinement et apprécie que des structures techniques y adhèrent car cela lui permet de se concentrer sur le soin, là où elle est la plus performante.

Comment la certification de la HAS a-t-elle modifié le métier d'ingénieur hospitalier ? 

Le référentiel de la HAS comporte plusieurs items qui concernent les structures techniques. Par exemple, tout ce qui concerne la gestion des énergies, des déchets, la qualité de l'air, de l'eau, la sécurité de l'alimentation électrique… Tous ces éléments support des services de soins sont ciblés par la HAS, car ils sont indispensables au bon fonctionnement de l'établissement.

Cette session plénière sur le management des risques comprend un retour d'expérience de l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) sur la gestion du risque lié à l'amiante. Cette problématique est particulièrement importante pour les établissements de santé, dont beaucoup ont été construits dans les années 1960 ou 1970. Où en est-on sur cette question ?

C'est en effet une problématique extrêmement importante, car de nombreux établissements ont de l'amiante. La législation et la prise de conscience sur les dangers de l'amiante ont énormément progressé ces dernières années.

 Le législateur a imposé des règles de sensibilisation très importantes. Par exemple, tous les personnels techniques amenés à intervenir sur des installations où la présence d'amiante est possible doivent avoir suivi une formation de trois jours. Tous les encadrants, ingénieurs ou techniciens, ont une formation obligatoire de cinq jours.

Ces formations et le durcissement de la législation prouvent que le sujet est important pour tous les établissements hospitaliers. Le plan amiante de l'AP-HP est particulièrement intéressant pour les autres établissements, car le travail réalisé est très large et exhaustif. 

La deuxième partie de la plénière est consacrée au BIM, le Building Information Model. De quoi s'agit-il ?

Depuis un certain temps, les concepteurs travaillaient sur des logiciels en trois dimensions. Ils sont importants en conception architecturale car les établissements hospitaliers sont des bâtiments très techniques. Là où le BIM innove, c'est qu'il va devenir véritablement le système d'information des bâtiments.

Grace à des nouveaux types de référentiels internationaux, on va pouvoir intégrer dans le BIM toutes les caractéristiques des éléments de la construction. Prenons l'exemple concret d'une pompe sur le circuit de chauffage. En la cherchant sur le BIM, je vais pouvoir sortir toutes ses caractéristiques techniques, son kit de maintenance, y joindre des tableaux, savoir comment m'en débarrasser lorsqu'elle arrivera en fin de vie, etc. 

Ca va avoir une grande importance pour toute la filière de construction mais aussi pour ce qui concerne l'exploitation des bâtiments. Pendant 20 ou 30 ans, tous les exploitants techniques pourront s'appuyer sur cette énorme base de données.

Au-delà de la plénière du mercredi, différents thèmes seront traités en ateliers: la gestion patrimoniale, la conception architecturale, le développement durable, l'énergie… Le métier d'ingénieur hospitalier prend-il de plus en plus d'importance au sein de l'hôpital, alors que certains de ces thèmes deviennent incontournables?

Je ne dirais pas cela. Tout l'hôpital doit adopter de nouvelles méthodes, et la technique en fait partie. Je ne pense pas qu'on prenne une position plus importante que nous avons déjà.

Il est clair qu'avec la nécessité de diminuer le déficit public, on se retrouve un peu plus sollicités, mais cela fait des décennies que l'énergie et la consommation sont des thèmes incontournables pour les hôpitaux.

Les journées de l'IFH proposent de très nombreux retours d'expérience, mais aussi des sessions organisées par des industriels ou des consultants. Le message que vous voulez faire passer est-il que l'ingénieur doit regarder ce qui se passe en dehors de son établissement ?

Très clairement. Nos journées se sont ouvertes aux architectes, aux ingénieurs des bureaux d'études ou aux industriels, car pour nous il y a une "communauté de l'ingénierie hospitalière" et l'ingénieur hospitalier est l'un des rouages de cette communauté. Il ne peut pas travailler seul dans son coin. Il fait sans arrêt appel à des experts.

Ces journées sont une façon de s'ouvrir à la fois sur des retours expériences –parfois d'ailleurs sur des expériences qui ne se sont pas bien passées, ce qui est très enrichissant– et sur l'ensemble des participants de l'ingénierie.

Ces derniers font d'ailleurs connaître leurs innovations et technologies, puisque nous aurons une soixantaine d'industriels et de consultants qui disposeront d'un stand et présenteront leurs services plus en détails. 

Renseignements et incriptions : http://www.journees-ihf.com/

mb/ab

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait