Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

L'AP-HM a signé un contrat de location-maintenance de 12 ans de son parc d'imagerie médicale

Crédit: AP-HM
Crédit: AP-HM

MARSEILLE, 2 juillet 2020 (TecHopital) - L'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) a présenté le 30 juin son projet "Imagerie avenir Marseille" (IAM), un projet de renouvellement complet de son parc d'imagerie médicale, rendu possible grâce à un contrat de 12 ans de location-maintenance, signé avec quatre industriels et pour un montant global de 90 millions d'euros (M€).

Le projet IAM AP-HM porte sur le renouvellement par location-maintenance de l'ensemble des équipements de radiologie et de médecine nucléaire du pôle d’imagerie médicale, répartis selon 7 segments: la radiologie conventionnelle, attribuée à Philips, la radiologie interventionnelle, les scanners et les TEP-scan ainsi que la médecine nucléaire attribués à General Electrics, les IRM à Siemens Healthineers et les échographes à Canon.

Ce projet est "une ambition d'innovation qu'on a portée tous ensemble", a expliqué le 1er juillet à TecHopital, le Pr Jean-Michel Bartoli, coordonnateur du pôle d'imagerie médicale (PIM). "Comment rester attractif pour un CHU comme le nôtre pour que les jeunes radiologues, les médecins, aient envie de continuer à travailler et à s'investir à l'AP-HM", et ce sans équipements de qualité? C'est pourquoi dans tous les contrats, "nous avons beaucoup insisté sur la formation de nos personnels".

Initié en 2017, le projet permet ainsi de louer l’ensemble des équipements d’imagerie et les prestations associées à un fournisseur retenu par segment tout en développant un partenariat de formation et d’enseignement.

Ainsi, les 111 équipements vont être renouvelés dans les 3 ans, par le biais de 7 contrats de location-maintenance de 12 ans, gérés en parallèle et qui bénéficient chacun d’un loyer linéaire lissé sur la durée du contrat. Le contrat prend effet le 1er juillet 2020, date d’installation des premières machines.

Par rapport au projet de "gestion optimisée du parc d'imagerie" (Gopi) des Hospices civils de Lyon (HCL), conclu avec Philips en 2015 (cf dépêche TecHopital), "nous avons décidé de travailler de façon plus innovante, en structurant l'offre selon 7 segments, nécessitant 7 dialogues compétitifs (qui ont duré un an et demi) et un an de dialogue pour l'offre", a ajouté le Pr Bartoli.

Un dialogue compétitif de 3 ans

"Chaque segment a été coordonné par un chef de segment qui est un radiologue ou un médecin nucléaire et qui travaille sur les 9 services et les 4 sites de l'AP-HM. Il est aidé d'un cadre spécialisé dans un type d'équipement". Un directeur du projet, Gilles Halimi, a été nommé ainsi qu'une cheffe de projet, Marie Hélène Fortin, ingénieure biomédicale à l'AP-HM.

Trois auditions ont été organisées avec les industriels et par segment au cours d'une journée de travail. Lors de la première audition, l'AP-HM a présenté ses besoins aux industriels. "Ces derniers devaient nous faire un compte rendu de ce qu'ils avaient compris. Puis ils ont visité tous les services, toutes les salles, le service des travaux, etc. Lors de la deuxième audition, ils ont fait des propositions que nous avons modifiées. A la troisième audition, ils ont reçu le tarif de location fixé par l'AP-HM et nous ont proposé des graduations d'équipements", a détaillé le responsable du PIM.

En effet, "nous nous sommes engagés auprès du directeur général de l'AP-HM à ne pas dépenser plus que ce qui avait été dépensé en imagerie au cours des 12 dernières années. Pour ce faire, nous avons examiné les coûts de maintenance, des consommables, des travaux pour aménager les salles". Une enveloppe a donc été fixée pour le montant des contrats sur chaque segment.

Le contrat comprend également la construction d'une salle de formation multi-segment, et la mise en place d'un "cockpit performance". Ce cockpit permet de récupérer toutes les données relatives aux examens, il permet aussi d'homogénéiser les pratiques sur les 4 sites, en comparant les pratiques des différents opérateurs.

A noter que "80% du parc sera renouvelé au cours des 2 premières années du contrat", a précisé le Pr Bartoli. Ensuite, "les échographes, scanners, TEP-scan, seront renouvelés à 6 ans".

Enfin, l'achat de logiciels de post-traitement avancé fait actuellement l’objet d'un appel d’offres spécifique, géré par la direction des services numériques (DSN) (segment 8 du contrat sur 4 ans). Il est d'ailleurs prévu qu'une salle d'intelligence artificielle (IA) soit consacrée à l'imagerie.

Un loyer de 7,5 M€ par an sur 12 ans

"Le coût du loyer est 7,5 M€ par an pour les 7 segments, soit 90 M€ sur 12 ans", a précisé le Pr Bartoli.

"Le seul inconvénient de la procédure, c'est qu'elle est un peu trop lourde pour certains industriels sur le plan de l'engagement. C'est beaucoup d'investissement pour certains qui ont dû s'engager sur 3 années pour voir leur travail aboutir."

"Toutes les conditions du contrat ont été écrites à l'avance. Afin de baliser le marché, tous les cas de figure ont été prévus, c'est-à-dire un équipement en plus ou en moins, la fermeture d'un site, etc."

"Pour se lancer dans ce genre de projet, il faut bien connaître ses besoins, aller voir ce qui se fait ailleurs. Les HCL nous ont reçu pendant 2 jours pour nous présenter le projet Gopi. Il faut surtout une équipe projet solide et un bon accompagnement juridique car le code des marchés publics est très contraint", a fait remarquer le Pr Bartoli.

Le projet IAM AP-HM en chiffres
  • 20 salles de radiologie conventionnelles et 35 mobiles
  • 7 salles de radiologie interventionnelle comprenant 4 échographes
  • 9 scanners
  • 9 IRM
  • 19 échographes
  • 2 TEP-scan
  • 6 gamma-caméras post-traitement de médecine nucléaire

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda