Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

L'AP-HP lance une expérimentation sur le recyclage des masques chirurgicaux à usage unique

L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), qui utilise chaque jour 110.000 masques chirurgicaux, a décidé de lancer une expérimentation dans trois de ses hôpitaux afin de créer une filière de recyclage de ces déchets et plus largement du plastique, a-t-elle annoncé dans un communiqué publié le 30 avril.

Les hôpitaux Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild mettent désormais à disposition des collecteurs en carton dans certains services de soins non Covid ainsi que dans des locaux administratifs et techniques. Ainsi, l’hôpital Necker a choisi le service de la maternité; l’hôpital Rothschild a choisi la pharmacie, la stérilisation, les services de médecine préventive et réadaptation, ainsi que les services logistiques et de bionettoyage et enfin l’hôpital Saint-Antoine a choisi le bloc orthopédique, le service oncologique et le service restauration.

Fin 2020, la Région Ile-de-France avait lancé un appel à manifestations d’intérêt (AMI) concernant cette filière de tri afin de trouver des solutions pour recycler les masques jetables anti-Covid-19.

L’AP-HP a donc proposé à la société "Tri-O Greenwishes", l'une des entreprises lauréates de l’AMI, d’expérimenter durant quelques mois le tri des masques en hôpitaux avant leur recyclage. "Capable de recueillir un volume important de masques, Greenwishes, après un processus de décontamination, recycle les trois éléments composant ce déchet (plastique du masque, barrette en métal et élastiques). Ce tri permettra ensuite de recycler les masques en une nouvelle matière première plastique qui sera réutilisable par des plasturgistes".

Les masques étant composés de polypropylène, le recyclage d’une tonne de ce plastique "permet d’éviter le rejet de 1,81 tonnes d'équivalent CO2 dans l’atmosphère, de la production à son traitement en fin de vie". Cette expérimentation devrait permettre à l’AP-HP d’étudier la faisabilité technique et économique de la mise en place de cette filière au sein de l’ensemble de ses hôpitaux.

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait