Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

L'AP-HP met en place un dispositif d’accompagnement éthique de la crise

L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a mis en place un "dispositif d’accompagnement éthique de la crise du coronavirus/Covid-19" aux niveaux central et local, est-il indiqué dans le compte rendu de la commission médicale d'établissement (CME) du 3 novembre.

Au niveau central, un "groupe de liaison éthique" en lien avec la CME a été créé et s'est réuni pour la première fois le 6 novembre, présidé par le président de la CME, le Pr Rémi Salomon, et par le directeur délégué chargé de l'éthique, Nicolas Castoldi. Il s'agit d'un "lieu de partage et de mise en commun des recommandations et lignes directrices définies dans les GHU [groupes hospitalo-universitaires]" qui travaille en lien avec la cellule d’appui des activités chirurgicales et interventionnelles (sur les questions de déprogrammation).

Il réunit les référents éthiques locaux, des experts de l’éthique, des représentants des usagers et des représentants des spécialités médicales. Parmi ces derniers figurent notamment le Pr Philippe Anract de Cochin (orthopédie), le Pr Elie Azoulay de Saint-Louis (réanimation), le Pr François Goldwasser de Cochin (oncologie), le Pr Dominique Pateron de Saint-Antoine (urgences), Vianney Mourman de Lariboisière (soins palliatifs) et Olivier Drunat de Bretonneau (gériatrie). Un représentant des spécialités médicales et un autre des activités de transplantation compléteront le groupe.

Parallèlement, le comité d’orientation de la démarche éthique de l’AP-HP (Code), mis en place en 2017 et coordonné par Sophie Crozier, "continue ses travaux et peut être saisi par le groupe de liaison de toute question de fond appelant un appui scientifique structuré", est-il indiqué dans le compte rendu.

Enfin, au niveau local, l'AP-HP mentionne les comités d’éthique locaux et la désignation de deux référents éthiques (un médical, un paramédical) auprès de chaque directeur médical de crise (DMC) local.

mlb/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda